Vous recherchez une actualité
Actualités

TAXE SODA: Les boissons Light ou Zéro ne sont pas épargnées

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 3 semaines
Santé et fiscalité

En concernant toutes les boissons, sucrées et avec édulcorants, dès janvier 2012, la taxe initialement prévue sera bien doublée. Elle pourrait rapporter jusqu’à 380 millions d'euros.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Au départ, à l'annonce de la mesure par le gouvernement, fin août dernier, les eaux, les jus de fruit (sans sucres ajoutés) et les produits contenant des édulcorants n'étaient pas concernés par cette mesure, qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2012 dans le cadre du PLFSS 2012. Mais, dans la réalité, votre bouteille de Coca Zéro ou d'Orangina light pourrait aussi coûter 20 à 30 centimes de plus.


L'assiette de la taxe soda a donc été élargie pour rapporter beaucoup plus à l'Etat. Budgeté au départ à 120 millions d'euros, le rapport pourrait être de 240 millions d'euros.

Il est vrai qu'entre 1997 et 2009, le poids moyen des Français a augmenté de 3,1 kg alors que leur taille progressait de 0,5 cm. La prévalence de l'obésité atteint désormais près de 15 % en France, soit une progression de plus de 70 % en 12 ans. De nombreuses études évaluent la part des boissons sucrées entre 10 et 30% de l'apport calorique quotidien. Selon le gouvernement, cette taxe spécifique sur les boissons sucrées dont le taux sera aligné sur celui du vin devraient contribuer à réduire la progression de l'obésité.

Une partie des recettes de la taxe permettra de financer une réduction de charges sociales dans l'agriculture.

Source: Portail du Gouvernement “Mesures pour la réduction du déficit public” (Visuel © mipan - Fotolia.com)

Toutes les actus Santé sur les Boissons sucrées

Autres actualités sur le même thème