Vous recherchez une actualité
Actualités

Test ALZHEIMER: Un composé radioactif pour repérer les plaques amyloïdes

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 6 jours
American Academy of Neurology annual meeting

C’est un nouveau test de diagnostic précoce que nous présente cette recherche, financée par Bayer Healthcare, qui sera présentée à la réunion annuelle de l’American Academy of Neurology, à la fin du mois d’avril. Une toute nouvelle technique qui consiste à injecter dans le cerveau du patient, un composé radioactif, le florbetabène, qui se lie aux plaques amyloïdes et permet ensuite de les repérer par imagerie.

Alors qu'aujourd'hui, la seule façon formelle de confirmer un diagnostic de maladie d'Alzheimer est d'identifier des plaques amyloïdes dans le cerveau post-mortem. De nombreux tests sont en cours de développement ou d'essais, mais cette recherche présente une toute nouvelle technique.


À l'heure actuelle, précisent les auteurs, le diagnostic probable de la maladie d'Alzheimer s'effectue uniquement après que toutes les autres causes de démence aient été écartées. Bien que basé sur un certain nombre d'évaluations cognitives et de tests, et sur l'imagerie cérébrale, le diagnostic de la maladie n'est jamais sûr à 100%. Ici, non seulement les chercheurs ont testé leur technique sur des patients en vie, mais, dans une étude complémentaire, ont comparé les résultats des tests des participants effectués de leur vivant, avec leurs observations post-mortem. 200 personnes se sont portées bénévoles et ont donné leur accord pour un examen du cerveau post-mortem. Les chercheurs ont fait des scans du cerveau des participants et par IRM et avec leur nouvelle technique appelée PET scan florbetabène.

Le PET scan « florbetabène » consiste à injecter aux participants un composé radioactif appelé florbetaben, qui se lie aux plaques amyloïdes. Le PET-scan permet aux chercheurs de détecter si florbetaben se concentre dans les zones spécifiques du cerveau, ce qui suggère la présence de plaques amyloïdes dans ces régions et, par conséquent, le développement de la maladie d'Alzheimer. Selon l'étude, le PET scan florbetabène pourrait détecter les plaques amyloïdes avec une «sensibilité» de 77% et une «spécificité» de 94%, ce qui signifie que le test ne laisserait passer que 23% des personnes ayant des plaques amyloïdes et donnerait 6% de faux positifs.

Lorsque les chercheurs font le même essai post mortem, la technique florbetabène montre une sensibilité de 100%.

Selon les chercheurs, ce test fournit une méthode simple et non invasive de diagnostic d'Alzheimer à stade précoce et ouvre des possibilités intéressantes d'utilisation du florbetabène en recherche clinique, pour tester l'efficacité de nouveaux traitements par exemple.

Identifier la maladie d'Alzheimer à un stade précoce reste donc plus que jamais une grande priorité pour les chercheurs. Lors de la Conférence internationale de l'Association Alzheimer à Paris, en juillet 2011, des scientifiques de la Washington University avaient suggéré que les formes génétiques ou liées à certaines mutations génétiques de la maladie d'Alzheimer, fréquemment très précoces, pourraient être détectées jusqu'à 20 ans avant le début des premiers symptômes…Ici, il s'agit « simplement » de repérer la présence de plaques.

Source: Communiqué American Acadamy of Neurology, April 15 2012 New Method May Help Detect Marker for Alzheimer's Disease Earlier (Society of Nuclear Medicine from Rowe)

Lire aussi :

ALZHEIMER: Vers un test de détection par biomarqueur sanguin

ALZHEIMER (AAICAD): Détecter jusqu'à 20 ans avant, les formes génétiques de la maladie

ALZHEIMER: Encore un nouveau test sanguin pour dépister la maladie?

ALZHEIMER, PARKINSON : Un test sanguin prédictif, avant les premiers symptômes -

Autres actualités sur le même thème