Vous recherchez une actualité
Actualités

TUBERCULOSE et résistances: Une voie thérapeutique unique et pratique à l'essai

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 1 semaine
Alliance TB

L’Alliance TB vient de lancer, au 19 mars, ses essais cliniques de phase II pour tester une nouvelle combinaison de médicaments contre la forme multirésistante (MDR-TB) de la tuberculose. C’est un espoir et une urgence pour les 650.000 patients, dans le monde, qui souffrent de ces formes résistantes et en progression de la maladie. L’objectif est de valider l’efficacité d’un nouveau traitement unique et efficace contre les multiples formes de la tuberculose. TB Alliance rappelle que la tuberculose est une cause majeure de mortalité : Chaque année, 1,4 millions de personnes meurent de la maladie, pour plus de 9 millions qui la contractent. Le traitement actuel est obsolète et dépassé et la maladie devient de plus en plus résistante aux médicaments disponibles. Aujourd'hui, la majorité des 650.000 patients dans le monde qui souffrent de tuberculose multirésistante, n’ont pas accès à un traitement adéquat, car ce traitement est complexe et coûteux. Et si par chance certains peuvent en bénéficier, seul 1 patient dans ce cas sur 3 parvient à la guérison.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La tuberculose pharmacorésistante est le résultat de traitements anti-TB interrompus, erratiques, ou insuffisants, et sa propagation compromet les efforts visant à lutter contre l'épidémie mondiale de tuberculose. MDR-TB et la XDR-TB se développe quand le traitement médicamenteux est mal administré, ou lorsque les personnes atteintes prennent leurs médicaments avant que la maladie soit totalement éradiquée. Une fois qu'une souche résistante s'est développée, elle peut être transmise directement à d'autres patients. Aujourd'hui, on estime que la transmission directe est la façon la plus courante dont la tuberculose résistante se propage. "C'est un nouvel élan et un nouvel espoir dans la recherche contre la tuberculose », déclare le Dr Mel Spigelman, président de TB Alliance. « Ce nouveau traitement antituberculeux a le potentiel d'une approche plus efficace. En synthèse, c'est une étape vers la suppression de la distinction entre tuberculose et tuberculose multirésistante dans le process de traitement ».


Le traitement testé permettrait de raccourcir la durée du traitement à 4 mois : Actuellement, une personne atteinte de TB doit suivre un traitement de 6 mois, une pesonne atteinte de TB-MR doit recevoir une injection quotidienne pendant 6 mois et une douzaine ou plus de pilules chaque jour pendant 18 mois ou plus. Les effets secondaires sont alors au rendez-vous, d'où l'arrêt du traitement, d'où la montée des formes multirésistante (TB-MR) ou ultrarésistante (TB-UR)- ou encore MDR-TB et XDR-TB-.

Le traitement testé permettrait de raccourcir la durée du traitement à 4 mois, quelle que soit la forme de TB. Pour les patients résistants aux médicaments, ce nouveau traitement oral pourrait ainsi réduire de plus de 80% le temps de traitement, augmenter son efficacité et diminuer aussi fortement son coût. La nouvelle combinaison 2 (NC-002), associe un candidat-médicament antituberculeux PA-824 et la moxifloxacine, en combinaison avec la pyrazinamide, un antibiotique existant déjà couramment utilisé dans le traitement de la TB. NC-002 traitera les patients participants durant 2 mois sur 8 sites d'Afrique du Sud, de Tanzanie et du Brésil.

Les chercheurs espèrent que ce nouveau schéma thérapeutique pourra être efficace contre toutes les formes de tuberculose et éliminer la nécessité de classer et de traiter la tuberculose selon sa forme dans le cadre d'un nouveau plan de lutte, reposant sur un traitement unique et mondial.

Autres actualités sur le même thème