Vous recherchez une actualité
Actualités

ALIMENTATION de l'ENFANT: Beaucoup trop de sel!

Actualité publiée il y a 4 années 9 mois 6 jours
Hypertension

De nombreuses études mettent en garde contre l’excès d’apport en sel chez l’adulte, cette étude britannique montre que c’est également le cas chez l’Enfant et que le pain et les céréales sont parmi les principales sources de sel alimentaire. Ainsi, 2 enfants sur 3, âgés de 5 à 6 ans, consomment trop de sel. Ces conclusions, obtenues à partir de données britanniques, publiées dans la revue Hypertension, alertent en particulier, parents et professionnels, sur la teneur en sel des aliments transformés.


Les chercheurs de la St George's University of London et de la Queen Mary University de Londres ont mené cette étude d'évaluation de la consommation de sel auprès de 340 enfants résidant dans le sud de Londres en évaluant l'ensemble de leurs apports alimentaires sur plus de 24 heures et par la mesure de la concentration en sel dans les urines. Les enfants participant ont reçu un appareil photo numérique pour photographier tout ce qu'ils ont mangé durant la journée d'étude.

Les chercheurs ont précisé leurs propres limites d'apport quotidien, en se basant sur la taille moyenne du corps selon l'âge, soit,

3-4 ans : 2 g

5-8 ans : 3 g

9-11 ans : 4 g

12-15 ans : 5 g

16 ans et plus : 6 g

Rappelons qu'en France, le PNNS fixe un objectif de consommation de 8 g/jour chez les hommes et 6,5 g/jour chez les femmes et les enfants et que l'OMS a donné un objectif de 5 g par jour.

L'analyse constate que,

· les enfants âgés de 5 à 6 ans consomment 3,75 g/ jour, vs les 3g recommandés pour cette tranche d'âge,

· les enfants âgés de 8 à 9 ans, 4.72g/ jour, ce qui reste dans la limite des 5g recommandés,

· les enfants âgés de 13 à 17 ans, 7.55g/jour, vs les 6g recommandés.

· 66 % des 5-6 ans consomment trop de sel,

· C'est le cas de 73 % des 8-9 ans,

· et de 73% des 13-17 ans.

Le pain, les céréales du petit déjeuner, les biscuits, gâteaux, pâtes et riz représentent la principale source de ces apports en sel alimentaire, soit 36%, suivis par les produits transformés à base de viande comme le poulet, la dinde , saucisses et jambon, soit 19% puis par le lait et les produits laitiers comme le fromage (11%).

La consommation de sel chez les enfants reste donc trop élevée, avec la plupart des apports en sodium provenant des aliments transformés. Avis aux parents et aux professionnels de la restauration scolaire.

Source: Hypertension March 10 2014 doi: 10.1161/​HYPERTENSIONAHA.113.02264 Salt Intake of Children and Adolescents in South London (Visuel© Meliha Gojak - Fotolia.com)

Lire aussi: NUTRITION: 2 grammes de sel en trop renforcent notre risque cardio

ALIMENTATION: Excès de sel et risque de cancer de l'estomac -

Autres actualités sur le même thème

Pages