Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: Un gène de susceptibilité multiplie le risque par 5

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 1 semaine
Inserm et NEJM

Un gène de susceptibilité d’une maladie rare, appelée maladie de Nasu-Hakola, à l’origine aussi de la maladie d’Alzheimer, c’est la découverte de cette recherche internationale à laquelle a contribué une équipe de l’Inserm. Deux études, présentées dans l’édition du 14 novembre du New England Journal of Medicine confirment les mutations de ce nouveau gène, TREM2, comme facteur de risque de maladie d’Alzheimer.

L'équipe française de l'Inserm-Institut Pasteur Lille-Université de Lille, dirigée par Philippe Amouyel, décrit cette maladie génétique rare, l'ostéodysplasie polykystique lipomembraneuse avec leucoencéphalopathie sclérosante ou maladie de Nasu-Hakola : La maladie, qui débute vers la trentaine par des douleurs du poignet ou de l'épaule, des gonflements articulaires, entraîne ensuite de légers changements de la personnalité suivi par des symptômes neurologiques frontaux jusqu'à une démence précoce. Cette affection a déjà été associée à des mutations dans le gène TREM2 sur le chromosome 6, rappelle l'Inserm.


La première étude montre que sur cette même région du chromosome 6, des mutations du gène TREM2 sont également associées à un risque 5 fois plus élevé de développer une maladie d'Alzheimer à début tardif. Un séquençage complet réalisé chez 281 individus atteints de la maladie d'Alzheimer et 504 témoins permis d'identifier un excès de mutations de TREM2 chez les malades par rapport aux témoins puis l'identification de ces mutations de TREM2, sur de très larges échantillons de populations de patients atteints d'Alzheimer a permis de mesurer précisément l'importance de l'association entre mutation de TREM2 et la maladie.

La seconde étude, une analyse anatomopathologique sur 6 sujets présentant des variants du gène TREM2 met en évidence des lésions cérébrales de type Alzheimer et, sur un modèle de souris transgénique de la maladie d'Alzheimer, montre l'augmentation d'expression de TREM2 dans les cellules entourant les plaques amyloïdes et les neurones.

L'identification de ce gène de susceptibilité d'une maladie rare à l'origine de la maladie d'Alzheimer témoigne de l'hétérogénéité des causes et contribue à la compréhension de la maladie, identifie une nouvelle cible possible pour de nouveaux traitements ainsi qu'un nouveau biomarqueur possible du risque d'Alzheimer.


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages