Vous recherchez une actualité
Actualités

BIOLOGIE MÉDICALE et permanence des soins: Les biologistes réaffirment leur responsabilité

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 2 semaines
Profession

La médicalisation et la qualité de prise en charge du patient doivent aussi valoir lors de la permanence des soins, en biologie médicale. Ces 2 principes fondamentaux sont aujourd’hui réaffirmés par 9 organisations de syndicats professionnels, représentant la très grande majorité des 11.000 biologistes médicaux en France, qui rappellent que seule leur expertise peut garantir la qualité du service au patient.


Les organisations viennent de statuer sur les conditions de la validation et de la libération des résultats des examens de biologie médicale au cours de la permanence des soins.

La garantie du SMR n'est assurée que par l'expertise des biologistes médicaux : A l'unanimité, les organisations souhaitent réaffirmer auprès des patients et des Pouvoirs publics les principes suivants, conformément à l'ordonnance du 13 janvier 2010 renforçant la médicalisation. Les actes de validation et de libération des résultats des actes ne se conçoivent que placés sous la responsabilité directe des biologistes médicaux et restent de leur compétence exclusive.

La garantie que le service médical rendu aux patients soit optimal n'est apportée que par la seule et constante expertise des biologistes médicaux.

Les examens urgents et engageant le pronostic vital doivent être rendus dans le délai le plus court possible garantissant néanmoins que soient réunies toutes les conditions de leur pertinence, de jour comme de nuit. Cette libération rapide doit, dans tous les cas, rester sous la responsabilité du biologiste médical. Mais les organisations précisent qu'il est légitime d'apporter une souplesse organisationnelle au cours de la permanence des soins.

Autres actualités sur le même thème

Pages