Vous recherchez une actualité
Actualités

BISPHÉNOL A: Son substitut, le BPS, montre les mêmes effets

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 3 semaines
Environmental Health Perspectives

Alors qu’il y a déjà quelques années, les fabricants de bouteilles d'eau, de contenants alimentaires et de produits pour bébés ont cherché à remplacer le bisphénol A, face aux effets néfastes associés ou suggérés pour la santé, par un substitut, appelé bisphénol S. Le BPS est maintenant utilisé sur le papier thermique des reçus de caisse, des billets et dans de nombreux plastiques. Mais voilà, selon cette étude réalisée par l'Université du Texas, comme le BPA, le BPS perturbe les réponses cellulaires à l'œstrogène, certains processus de croissance, de mort cellulaire et la libération d'hormones. En outre, comme BPA, il le fait à des niveaux d'exposition extrêmement faibles.

BPA et BPS ont une structure et une polyvalence identiques. L'exposition humaine aux BPS a été confirmée dans une analyse de 2012 d'échantillons d'urine prélevés aux États-Unis, au Japon, en Chine et dans 5 autres pays d'Asie, rappellent les auteurs. Cheryl Watson, auteur principal de l'étude explique que le BPS est actif à des niveaux très faibles de l'ordre de 10-15 à 10−12 mol/dm3 du même ordre que les niveaux de nos hormones endogènes. Les chercheurs ont examiné les effets du BPS sur des cultures cellulaires et ont regardé son impact sur une voie de signalisation qui implique les récepteurs d'œstrogène présents sur la membrane externe de la cellule. Alors que la signalisation nucléaire par interaction avec l'ADN met des heures voire des jours à produire des protéines, la signalisation « membranaire » agit par des mécanismes beaucoup plus rapides, générant une réponse observable en quelques secondes ou quelques minutes. Les chercheurs ont donc étudié les principaux processus biochimiques normalement stimulés lorsque l'œstrogène active les récepteurs membranaires, dont un processus de croissance cellulaire, un processus de mort cellulaire, le processus de libération de prolactine, l'hormone qui stimule la lactation et d'autres …L'étude montre que de très faibles niveaux de BPS peuvent perturber l'action des hormones œstrogènes de la même manière que le BPA.


Source: Environmental Health Perspectives doi:10.1289/ehp.1205826 January 17, 2013 Bisphenol S Disrupts Estradiol-Induced Nongenomic Signaling in a Rat Pituitary Cell Line: Effects on Cell Functions (Visuel © Richard Villalon - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le BPA

Lire aussi : BISPHÉNOL A: Première preuve d'effet sur la reproduction masculine humaine -

Autres actualités sur le même thème