Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT de l'ENFANT: Pas d'activité à l'extérieur pour 1 enfant sur 2

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 2 semaines
Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine

Cette étude américaine souligne qu'environ la moitié des enfants d'âge préscolaire ne peut avoir de loisirs en plein air chaque jour, faute de parent ou de nounou pour le surveiller. Ces résultats publiés dans l’édition en ligne des Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, une publication du JAMA, expriment un manque d’exercice physique pour la majorité de ces enfants, en particulier pour les filles.

Les auteurs rappellent que la pratique d'une activité physique en jouant à l'extérieur est aussi nécessaire aux jeunes enfants et favorable au développement moteur, à la vision, la cognition, les niveaux de vitamine D et à la santé mentale.


Le Dr Pooja S. Tandon, et ses collègues du Seattle Children's Research Institute et de l'Université de Washington se sont basés sur les données de la cohorte Early Childhood Longitudinal Study-Birth pour quantifier la fréquence des jeux en plein air, supervisés par les parents, chez les enfants d'âge préscolaire et pour caractériser les enfants les plus à risque de manque d'activités et de jeux extérieurs. Leur échantillon de 8.950 enfants est représentatif au niveau américain.

Les auteurs constatent que,

- environ la moitié des enfants d'âge préscolaire sont dans l'impossibilité de jouer dehors tous les jours faute de surveillance par un des parents.

- Seuls 51% des enfants jouent au moins une fois par jour à l'extérieur avec l'un de leurs parents.

- 42% des enfants qui n'ont pas de solution de garde régulière en dehors de leurs parents ne sortent pas tous les jours,

- 58% des enfants gardés par l'un de leurs parents sortent jouer dehors tous les jours.

Quels enfants « sortent » le moins ? Les chercheurs n'ont pas trouvé d'association significative entre la fréquence des jeux en plein air avec le temps passé devant la télévision, le statut matrimonial de la mère, le revenu du foyer ou de la sécurité du quartier. Le fait de sortir au moins une fois par jour est associé entre autres critères, au fait d'être un garçon, d'avoir lus de copains et à la fréquence de pratique de l'exercice physique par les parents. Par ailleurs, les mères asiatiques sont 49% moins susceptibles, les mères noires 41% moins susceptibles et les mères hispaniques 20% moins susceptibles que les mères blanches de sortir leurs enfants tous les jours.

«Nos résultats mettent en évidence la marge d'amélioration considérable dans les possibilités, pour les jeunes enfants, de jeu en plein air avec les nombreux avantages pour la santé et le développement physique qui y sont liés », concluent les auteurs. En particulier, des efforts sont nécessaires pour accroître ces jeux en plein air chez les enfants filles.

Source: Arch Pediatr Adolesc Med. Published online April 2, 2012. doi:10.1001/archpediatrics.2011.1835 “Nearly Half of Preschoolers Lack 1 Parent-Supervised Playtime Per Day “ (Visuel © beatrice prève - Fotolia.com)

Lire aussi: En Grande-Bretagne, on ne badine plus avec l'EXERCICE PHYSIQUE -

Autres actualités sur le même thème

Pages