Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PHYSIQUE: C'est aussi une affaire de couple

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 1 semaine
AHA's EPI/Lifestyle

L’approche la plus efficace pour inciter à la pratique de l’exercice physique est de cibler les couples, conclut cette étude américaine présentée aux réunions scientifiques de l’American Heart Association (AHA)'s EPI/Lifestyle 2015. Des sessions toutes consacrées à l’amélioration de la santé par le choix d’un mode de vie sain, un choix mieux tenu lorsqu’il est pris en famille.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les recommandations de pratique de l'exercice physique de l'American Heart Association sont un minimum par semaine de 150 minutes d'intensité modérée ou 75 minutes d'intensité vigoureuse. L'Organisation mondiale de la Santé a reprécisé récemment ses recommandations, soit : Une activité physique suffisante atteint ou dépasse les directives de santé publique actuelles de 30 minutes d'activité physique modérée, 5 fois par semaine ou 20 minutes d'activité vigoureuse trois fois par semaine, ou équivalent.


Les chercheurs de l'Université Johns Hopkins montrent ici que lorsqu'un conjoint ou l'un des partenaires prend la décision de pratiquer plus d'exercice physique, l'autre partenaire a tendance à prendre et suivre les mêmes résolutions. L'étude qui a analysé les données d'activité physique de 15.792 participants à la cohorte Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC) Study, dont 3.261 couples, suivis depuis près de 30 ans, recueillies lors de 2 visites médicales effectuées à 6 ans d'intervalle, environ 6 ans d'intervalle constate que,

· 45% des maris et 33% des femmes respectent les recommandations de pratique de l'activité physique à la première visite.

· quand une femme pratique aux niveaux recommandés à la première visite, son mari est 70% plus susceptible de respecter ces niveaux d'exercice physique à la visite suivante,

· quand un mari pratique aux niveaux recommandés à la première visite, sa femme est 40% plus susceptible de respecter ces niveaux d'exercice physique à la visite suivante.

L'étude exprime ainsi tout l'impact du conjoint sur la santé du couple. Une notion déjà développée par cette étude de l'University College London, bien au-delà de l'exercice physique, sur l'ensemble des facteurs de mode de vie. L'étude, publiée dans le JAMA Internal Medicine montrait que les changements de mode de vie sain sont une motivation importante pour le partenaire aussi, qu'il s'agisse d'arrêt du tabac, de l'excès d'alcool ou encore l'exercice physique.

Le meilleur avocat d'une bonne condition physique et de la pratique de l'exercice est « la personne qui se trouve en face de vous au petit déjeuner » explique Laura Cobb, chercheur à la Johns Hopkins et co-auteur de l'étude. Elle suggère d'exploiter la puissance du couple pour inciter à plus d'exercice physique.

Source: American Heart Association's EPI/Lifestyle 2015 Physical Activity among Married Couples in the Atherosclerosis Risk in Communities (ARIC) Study

Lire aussi: EXERCICE PHYSIQUE: Seuls des objectifs réalistes pourront être tenus

Plus de 50 études sur l'Exercice physique

Autres actualités sur le même thème