Vous recherchez une actualité
Actualités

EYE TRACKING: Une interface intelligente entre patients intubés et soignants

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 semaine
Réseau CHU

Un dialogue facilité entre soignants et patients intubés, incapables de s’exprimer, c’est ce que permet le recours à l’eye-tracking. Au CHU de Tours, en service de réanimation, et avec le soutien de la Fondation MACSF, cette initiative fait d’ores et déjà ses preuves pour les hospitalisés comme pour l’équipe.

L'eye tracking ou oculométrie est une technique basée sur la mesure de la pupille et des reflets cornéens dans un champ lumineux infra rouge. Cette technologie utilise un système de surveillance vidéo de pointe et un logiciel qui permet de suivre très précisément le mouvement des yeux. Dans cette usage, l'eye-tracking est fréquemment utilisé pour évaluer l'attention du petit enfant et est documenté comme un outil de mesure possible du degré de sociabilité ou de la réussite des stratégies d'adaptation sociale pour les enfants atteints de troubles du spectre autistique. L'eye-tracking permet aussi l'utilisation du regard pour activer une fonction. Dans ce cas, en pratique le patient doit fixer du regard le pictogramme pendant quelques secondes pour exprimer son choix.


Un patient incapable de communiquer par la parole, lorsqu'intubé, éprouve une frustration parfois un stress, parfois un syndrome de stress post-traumatique. Pour les soignants, c'est aussi une difficulté supplémentaire à la bonne prise en charge du patient. Pour les proches aussi, c'est une frustration.

Adapter la technique de l'eye-tracking au dialogue patient-soignant a été possible grâce une tablette spécifiquement configurée pour les patients intubés. La Fondation MACSF a financé l'acquisition de 7 tablettes qui permettront à plus de la moitié des patients du service de réanimation pourront communiquer avec les soignants mais également avec leurs proches.

Autres actualités sur le même thème