Vous recherchez une actualité
Actualités

GLIOBLASTOME: Avastin n'atteint pas son objectif de survie globale

Actualité publiée il y a 6 années 7 mois 4 semaines
Phase III

Si l’essai AVAglio de phase III livre de premiers résultats positifs sur l'Avastin combiné à la radiothérapie et à la chimiothérapie, en traitement du glioblastome récemment diagnostiqué et dans la survie sans progression, il n’a pas atteint, à ce stade, le critère de survie globale, l’un des deux objectifs de l’essai. Ces résultats, présentés à la 17e réunion annuelle de la Society for Neuro-Oncology à Washington, sont néanmoins les premiers qui soient positifs, depuis 2005, dans le traitement du glioblastome nouvellement diagnostiqué, précise le laboratoire Roche. Les données finales sur la survie globale doivent être publiées courant 2013.

Avastin est déjà approuvé aux États-Unis et dans près de 40 pays dans le monde pour le traitement du glioblastome en monothérapie et dans certains pays en association avec l'irinotecan chez les patients adultes atteints d'un cancer en progression après un traitement préalable. Le gliome est le type le plus commun de tumeur cérébrale maligne primaire, le glioblastome sa forme la plus agressive, est diagnostiqué chez 240.000 personnes dans le monde chaque année.


C'est le professeur Olivier Chinot, président de l'Association des Neuro-oncologues d'Expression Française (ANOEF), chef du service de neuro-oncologie de l'Hôpital de la Timone qui a présenté ces résultats. Ici, chez les patients ayant un glioblastome nouvellement diagnostiqué, Avastin (bevacizumab) en association avec la radiothérapie et la chimiothérapie par témozolomide a réduit le risque d'aggravation de 36% par rapport à la chimiothérapie + radiothérapie + placebo et a augmenté de 4,4 mois la survie sans progression. Une analyse complémentaire montre un taux de survie à un an de 72% dans le groupe Avastin vs 66% pour le groupe placebo. Enfin, si l'étude montre que, durant la survie sans progression, Avastin a permis d'améliorer la qualité de vie, les résultats provisoires de survie globale, également un critère de jugement principal, ne sont pas significatifs.

Autres actualités sur le même thème