Vous recherchez une actualité
Actualités

GROSSESSE et CONTRACTIONS: Un test simple pour prédire la naissance dans les 7 jours

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 3 semaines
British Journal of Obstetrics and Gynaecology

Parce que les bébés prématurés ont un risque accru de complications graves, cette méthode, mise au point par des chercheurs de l'Université de Göteborg (Suède), qui permet de prédire si des contractions prématurées vont aboutir sur un accouchement dans les 7 jours, pourrait permettre soit de retarder la naissance soit de mieux se préparer à l’accueil du bébé prématuré. Cette étude publiée dans le British Journal of Obstetrics and Gynaecology ouvre également la voie à de nouveaux traitements pour prévenir la prématurité.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Savoir si une femme enceinte avec des contractions va donner naissance dans les 7 jours : 30% des femmes qui éprouvent des contractions précoces vont effectivement donner naissance avant terme, c'est-à-dire avant 37 semaines complètes de grossesse. Ces chercheurs suédois ont suivi 142 femmes enceintes venues à l'hôpital universitaire Sahlgrenska avec des contractions précoces sans rupture des membranes et, à l'issue de ce suivi, ont développé une méthode qui permet de prédire avec une grande précision si une femme enceinte ayant des contractions va donner naissance dans les 7 jours. «Pour avoir le temps de donner de la cortisone à la mère, pour accélérer le développement des poumons du fœtus, il est de pratique courante de retarder l'accouchement de 48 heures par traitement tocolytique. Être en mesure de prédire si une femme qui vient à l'hôpital avec des contractions prématurées donnera naissance précocément permettra d'ajster la prise en charge », explique Panagiotis Tsiartas, chercheur l'Université de Göteborg et gynécologue-obstétricien à l'Hôpital de Sahlgrenska.


La méthode est basée sur une analyse de sang qui recherche 2 protéines spécifiques dans le sang de la mère et d'un examen déjà établi par ultrasons qui va mesurer la longueur du col de l'utérus. Statistiquement, une méthode qui pourrait prédire avec 75 à 80% d'exactitude si une femme donnera naissance dans les 7 jours. D'autres études sont nécessaires avant son application clinique, mais ce test, prometteur, pourrait aussi conduire à de nouveaux types de traitements pour prévenir la prématurité et ses complications.

Source: British Journal of Obstetrics and Gynaecology Prediction of spontaneous preterm delivery in women with threatened preterm labour: a prospective cohort study of multiple proteins in maternal serum

Accéder aux dernières actualités sur la Prématurité

Accéder au Dossier « La compétence de la Sage-femme, du médical au psychologique »

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème