Vous recherchez une actualité
Actualités

HUMEUR et alimentation: Et si les caroténoïdes rendaient vraiment plus aimable?

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 1 semaine
Psychometric Medicine

Plus optimiste en tous cas ! Manger 5 fruits et légumes par jour, et surtout des légumes comportant des caroténoïdes, des antioxydants-pigments présents dans les carottes ou encore le piment rouge pourrait apporter un certain optimisme, selon cette étude de chercheurs de Harvard et de l’Université de Wisconsin-Madison. Conclusions, publiées dans la revue Psychometric Medicine qui viennent donc confirmer un vieil adage.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Car les personnes déclarant un optimisme à toute épreuve, ont des niveaux plus élevés de ces composés végétaux appelés caroténoïdes dans le sang, des antioxydants qui protègent aussi contre les dommages cellulaires et qui, facteurs de meilleure santé, agiraient ici sur le mental. La relation causale inverse est aussi envisageable, les personnes ressentant un bien-être psychologique étant également susceptible d'adopter un régime plus équilibré. Cette étude transversale a examiné les niveaux auto-déclarés d'optimisme et les niveaux sanguins de différents antioxydants chez 982 hommes et femmes, âgés en moyenne de 55 ans, qui participaient à une étude américaine, la Midlife in the United States (MIDUS) study. Les auteurs indiquent adopter la définition de la Santé au sens de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) soit un état de bien-être psychologique et physique et prennent donc en considération, dans leur étude, tout le spectre des critères de santé psychologique et physique. Alors que les antioxydants sont déjà connus comme un facteur et un indicateur biologiques de santé, ces auteurs ont regardé leur impact sur l'optimisme, un indicateur majeur de bien-être psychologique, défini ici grâce au test six-item revised Life Orientation Test. L'étude Midus avait d'ailleurs au départ été mise en œuvre dans cet objectif, examiner les facteurs qui influent sur la santé mentale et physique des Américains à mesure qu'ils vieillissent.


Les chercheurs constatent qu'un optimisme élevé est lié à,

· l'âge (relation positive),

· un niveau d'éducation supérieur,

· un revenu plus élevé,

· moins de tabagisme,

· une pratique plus régulière de l'exercice, et…

· la consommation de fruits et légumes (relation positive).

· Sans rapport avec les niveaux de vitamine E.

Mais, à l'analyse des prélèvements sanguins, ce dernier critère est affiné par une relation entre un optimisme élevé et des niveaux plus élevés de caroténoïdes.
La relation caroténoïdes et optimisme est dose-dépendante : Après ajustement pour l'âge, un autre facteur d'optimisme, chaque augmentation du niveau d'optimisme (échelle en 5 points) est associée à une augmentation de 3% à 13% des niveaux des différents caroténoïdes et à la concentration totale en caroténoïdes. L'association s'explique aussi par le régime alimentaire et le statut tabagique. Enfin, l'optimisme apparaît ici comme un nouveau bénéfice d'un mode de vie sain.

Source: Psychometric Medicine online December 20 2012 doi: 10.1097/​PSY.0b013e31827c08a9 Association Between Optimism and Serum Antioxidants in the Midlife in the United States Study (Visuel © Africa Studio - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités concernant les Antioxydants

Autres actualités sur le même thème