Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPERTENSION ARTÉRIELLE: Hypertendu? Jouez au foot!

Actualité publiée il y a 7 années 4 semaines 5 heures
Medicine and Science in Sports and Exercise

Le football, un sport qui se joue aussi contre l'hypertension artérielle, avec des scores impressionnants sur la pression artérielle, la consommation d’oxygène, la fréquence cardiaque et…la masse grasse. En bref, le football serait l’un des meilleurs moyens pour les hommes d'âge moyen de lutter contre l'hypertension artérielle (HTA), selon cette étude de l’Université d’Exeter (UK) et de Copenhague, publiée dans la revue Medicine and Science in Sports and Exercise.

Rappelons que l'HTA est associée à un risque accru de développer des maladies cardio-vasculaires, dont l'accident vasculaire cérébral (AVC), de maladie coronarienne et d'insuffisance rénale. L'efficacité de l'activité physique pour abaisser la pression artérielle et réduire le risque de maladies cardio-vasculaires est déjà reconnue, mais la relation exacte entre l'intensité de l'exercice et la réduction de la pression artérielle n'avait pas encore été établie.


Cette étude randomisée a regardé les effets de la pratique « récréative » du foot chez des hommes d'âge moyen présentant une HTA légère à modérée (>140/90 mmHg<160/110 mmHg), sur 2 groupes,

· un groupe «football» de 22 participants, équipés d'un moniteur de fréquence cardiaque, avec une pratique du foot d'1 heure, 2 fois par semaine pendant 6 mois

· et un groupe «conseils» de 11 participants, avec suivi médical classique et recommandations sur l'augmentation de l'exercice et sur une alimentation équilibrée.

· Les participants, âgés de 31 à 54 ans, n'avaient pas pratiqué régulièrement une activité physique pendant au moins un an.

Les chercheurs ont mesuré les paramètres cardiovasculaires et de « forme », au début de l'étude, puis à 3 et 6 mois.

Les résultats s'avèrent impressionnants : Les participants du groupe de football obtiennent une pression artérielle significativement plus faible et une condition physique très améliorée par rapport aux participants du groupe « conseils » :

- Pour la pression artérielle systolique moyenne (la pression dans les artères lorsque le cœur se contracte) de 151 ± 2 à 139 ± 2 mm Hg (soit une baisse de 12mmHg),

- Pour la pression artérielle diastolique (la pression dans les artères lorsque le cœur se remplit de sang), de 92 ± 2 à 84 ± 1 mmHg (soit une baisse de 8mmHg).

- Le groupe « conseils » n'a diminué sa pression artérielle systolique moyenne que de 8mmHg et diastolique que de 3 mm Hg.

- La consommation maximale d'oxygène est significativement augmentée après 6 mois dans le groupe « football » (de 32,6 ± 4,9 à 35,4 ± 6.6ml par minute et par kg), mais pas chez les participants du groupe « conseils ».

- La fréquence cardiaque au repos est réduite de façon significative (de 8 ± 5bpm) dans le groupe football, sans changement dans le groupe conseils.

- Le groupe football a perdu environ 2 kg de masse grasse au cours des six mois, vs 0,9 kg dans le groupe conseils.

6 mois de football apportent donc toute une série effets favorables sur le profil de risque cardiovasculaire chez des adultes d'âge moyen hypertendus. Le foot, donc un excellent traitement non pharmacologique pour les hommes hypertendus.

Source: Medicine and Science in Sports and Exercise doi: 10.1249/MSS.0b013e3182777051 online October 10 2012 Soccer Improves Fitness and Attenuates Cardiovascular Risk Factors in Hypertensive Men (Visuel © Frédéric Prochasson - Fotolia.com)

Accéder à d'autres actualités sur l'HTA

Autres actualités sur le même thème