Vous recherchez une actualité
Actualités

La JUNK FOOD augmente la susceptibilité à certains cancers

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 4 jours
Cancer - American Cancer Society

Consommer des aliments malsains peut doubler le risque de cancer chez les patients présentant le syndrome de Lynch, c’est-à-dire une maladie héréditaire caractérisée par un risque élevé de développer un cancer colorectal, de l'endomètre, et d'autres cancers à un âge précoce. Ces nouvelles données, de l'Université de Wageningen aux Pays-Bas, publiées dans la revue Cancer de l'American Cancer Society, suggèrent un régime alimentaire très équilibré et sain pour limiter le risque chez ces patients.

Le syndrome de Lynch est causé par des mutations dans les gènes impliqués dans la réparation de l'ADN des cellules et cette analyse révèle que le grignotage de produits type « snack » augmente significativement le risque de cancer chez ces personnes à prédisposition innée aux cancers colorectaux et à d'autres cancers.


De nombreuses études ont déjà porté sur l'association entre certains aliments et le cancer colorectal, ont montré que trop de viandes rouges et viandes transformées et la consommation d'alcool peuvent augmenter le risque de cancer. Seules quelques études ont évalué les facteurs de style de vie et le risque de cancer colorectal chez les patients atteints de syndrome de Lynch.

Syndrome de Lynch et junk food, un risque double de cancer : Le Pr Akke Botma, de l'Université de Wageningen aux Pays-Bas, et ses collègues ont recueilli les informations sur le régime alimentaire de 486 patients atteints du syndrome de Lynch, les ont suivis durant 20 mois et ont détecté des polypes colorectaux chez 58 des participants. Ils montrent que les patients atteints du syndrome de Lynch qui avaient un régime alimentaire avec des apports plus élevés de type fast-food snacks, chips, frites ou snacks, ont un risque double de développer ces polypes. Les résultats confirment que les habitudes alimentaires ont une influence sur le développement de polypes chez ces personnes atteintes du syndrome de Lynch. Si cela ne signifie pas qu'adopter un régime alimentaire faible en ces aliments de collation permettra d'éviter les polypes, c'est une nouvelle raison d'éviter ce type d'aliments malsains. Enfin, l'étude confirme aussi que tabagisme et obésité augmentent également le risque de développer des polypes colorectaux chez les personnes atteintes du syndrome de Lynch.

Source : Cancer (In press) via Eurekalert (AAAS) Snack attack: Eating unhealthy snack foods may affect cancer risk in patients with Lynch syndrome (Visuel Fotolia)

Lire aussi : Cancer colorectal: FIBRES et grains entiers à nouveau liés à un risque réduit et, sur le Cancer colorectal

Autres actualités sur le même thème