Vous recherchez une actualité
Actualités

La PATERNITÉ apporte aussi son bouleversement hormonal

Actualité publiée il y a 5 années 9 mois 1 semaine
American Journal of Human Biology

Si l’expérience de la grossesse et l’attente de l’Enfant à naître est marquée pour les mères par des changements hormonaux bien documentés, on en sait beaucoup moins sur des changements équivalents chez les futurs pères. Cette étude, l’une des plus importantes sur le sujet à ce jour, confirme et décrit ce bouleversement hormonal chez le futur Papa, suggérant que des voies neuroendocrines proches préparent l’Homme comme la Femme à sa prochaine parentalité.


Les chercheurs de l'Université du Michigan ont mené cette étude chez 29 couples attendant un enfant pour la première fois, et ont examiné les changements hormonaux longitudinaux soit des niveaux de testostérone salivaire, cortisol, estradiol et progestérone chez les pères et chez les mères. Ces mesures ont été effectuées à 4 reprises au cours de la période prénatale, à environ 12, 20, 28, et 36 semaines de grossesse. Les chercheurs ont également examiné les corrélations possibles entre les niveaux d'hormones au sein du couple.

- L'étude confirme des données déjà connues chez les femmes, soit une forte augmentation de la testostérone salivaire prénatale, du cortisol, estradiol et progestérone,

- révèle des baisses prénatales significatives des niveaux de testostérone et d'estradiol, mais aucun changement détectable dans les niveaux de cortisol ou de progestérone.

- Enfin, les niveaux moyens de cortisol et de progestérone sont significativement corrélés positivement au sein des couples.

La paternité apporte aussi son bouleversement hormonal : Ces résultats observés chez les hommes suggèrent que la paternité imminente pourrait avoir aussi, ses changements hormonaux. Certes des études supplémentaires restent nécessaires pour mieux apprécier ces changements et les corréler aux différentes étapes vers la paternité et la parentalité, cependant ces premiers résultats traduisent, selon les auteurs, des changements certains, soit psychologiques en relation avec la paternité, et/ou dans la relation amoureuse ou de couple, et/ou des changements physiques liés à l'état de grossesse de la partenaire.

Source: American Journal of Human Biology 15 DEC 2014 DOI: 10.1002/ajhb.22670

Prenatal hormones in first-time expectant parents: Longitudinal changes and within-couple correlations (Visuel © Sergey Bogdanov - Fotolia.com)

Lire aussi: MATERNITÉ : Une hormone identifiée derrière la dépression postnatale-

Autres actualités sur le même thème