Vous recherchez une actualité
Actualités

Le VIAGRA pour combattre le mélanome malin

Actualité publiée il y a 8 années 2 semaines 1 jour
PNAS

Le Viagra (sildénafil) pourrait contribuer à améliorer le traitement du mélanome malin. Dans cette recherche allemande, les scientifiques démontrent que le sildénafilinhibe les effets immunosuppresseurs de l'inflammation et améliore ainsi l'immunité antitumorale. Des conclusions, à ce stade sur l’animal, publiées dans l’édition du des Comptes rendus de l’Académie des Sciences américaine (PNAS).

«Nous présentons 2 types de réponse immunitaire», explique le Professeur Dr. Viktor Umansky, immunologiste au Centre de recherche allemand sur le Cancer (Deutsches Krebsforschungszentrum, DKFZ). «D'une part, les cellules du système immunitaire s'attaquent spécifiquement aux cellules tumorales. D'autre part, presque toute tumeur crée une réponse immunitaire inflammatoire chronique dans son microenvironnement qui supprime l'immunité antitumorale spécifique." Soutenir le système immunitaire dans sa lutte antitumorale: Dans le cadre d'une réponse immunitaire inflammatoire, des cellules immunitaires d'un certain type migrent dans l'environnement tumoral et libèrent des médiateurs immunitaires. «Notre objectif était de réduire les inflammations chroniques et de soutenir le système immunitaire dans sa lutte antitumorale », explique le Dr. Umansky.


Les chercheurs ont axé leur recherche sur l'inflammation chronique causée par le mélanome malin. Sur des souris transgéniques qui développent spontanément un type de cancer de la peau très similaire au mélanome humain, les auteurs ont détecté, dans l'environnement de la tumeur et dans les ganglions métastatiques des animaux, des médiateurs inflammatoires tels que l'interleukine-1-β et l'interféron γ-. Ces médiateurs immunitaires attirent ce qu'on appelle des cellules cellules myéloïdes suppressives (Myeloid-derived suppressor cells ou MdSC). Ces cellules du système immunitaire sont connues pour inhiber les cellules T, les adversaires les plus efficaces de la tumeur. En présence de MdSC, les cellules T de la tumeur cessent de proliférer.

Et si l'on donne aux souris du sildénafil (Viagra), les souris traitées ont deux fois plus de chances de survie à 7 semaines, que leurs homologues non traitées. Chez les souris traitées, le nombre de cellules T revient à la normale. Le sildénafil lutte contre l'activité immunosuppressive des MdSC et neutralise avec succès l'inflammation chronique dans l'environnement du mélanome.

« Cette recherche est pertinente au plan médical car le mélanome suit une évolution très similaire chez les souris et les humains, » conclut Viktor Umansky qui suggère que le Viagra (sildénafil) peut inhiber les effets immunosuppresseurs de l'inflammation et améliorer ainsi l'immunité antitumorale chez les personnes atteintes de mélanome. Le Viagra pourrait donc bien contribuer à de meilleurs résultats dans le traitement du mélanome malin.

Source: Proceedings of the National Academy of Science (PNAS) USA, 2011; DOI: 10.1073/pnas.1108121108 « Chronic inflammation promotes myeloid-derived suppressor cell activation blocking antitumor immunity in transgenic mouse melanoma model” (Visuel DKFZ « Les cellules myéloïdes suppressives (MdSC) inhibent la réponse immunitaire tumorale)
Accéder aux dernières actualités sur le Mélanome

Autres actualités sur le même thème