Vous recherchez une actualité
Actualités

NEUROSCIENCE: Une petite expérience de « téléportation »

Actualité publiée il y a 5 années 4 mois 2 semaines
Frontiers in Behavioral Neuroscience

Parvenir à donner à l’esprit l’illusion du corps, c’est le défi relevé par ces chercheurs de l'Institut fédéral suisse de technologie (EPFL), qui montrent comment un être humain peut confondre une image à forme humaine (ou avatar) avec son propre corps. Comment ? Les chercheurs ont créé dans le cerveau, ce qu’ils nomment « un conflit multi-sensoriel », ici entre la sensation d'être effleuré et la vision d’un avatar effleuré aux mêmes endroits. Cette expérience déroutante, publiée dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience, montre qu’il est possible de modifier notre perception du réel et de berner le cerveau jusqu’à lui donner l'illusion du corps.

L'expérience a été menée avec 22 volontaires allongés sur le dispositif (A) et caressés par un système robotique tout en regardant un avatar caressé au même endroit. Les participants portaient un visiocasque 3D haute résolution pour voir en même temps l'avatar alors qu'ils étaient caressés par le robot. Durant l'expérience un point rouge se déplaçait de manière synchrone sur les mêmes zones du corps de l'avatar (voir image ci-contre). Après l'expérience, les participants devaient imaginer laisser tomber une balle puis signaler le moment où la balle devait, à leur avis, toucher le sol. Les chercheurs ont pu ainsi mesurer objectivement l'endroit où les participants situaient leur propre corps. Pour tester les changements physiologiques durant l'expérience, la température de la peau des participants a été mesurée à 4 endroits du corps et 20 fois durant l'expérience.


L'expérience parvient à créer chez les participants une illusion complète du corps. Les volontaires ont confondu, parfois en partie leur propre corps avec l'avatar. Plus de 70% des participants ont estimé que le contact qu'ils avaient ressenti sur leur corps était issu de la caresse observée par le visiocasque sur l'avatar. Ensuite, les chercheurs constatent, durant l'illusion, une baisse de la température corporelle, de l'ordre de 0,006 à 0,014 degrés Celsius.

En mettant le cerveau dans une situation de « conflit multisensoriel », il est possible de modifier notre perception du réel. Une recherche très expérimentale mais qui peut,

· contribuer au développement de neuroprothèses cognitives intelligentes, basées sur une meilleure compréhension du lien entre le corps et l'esprit et des mécanismes cérébraux qui sous-tendent la conscience du « soi physique»,

· aider à comprendre et à traiter les troubles psychiatriques, comme la schizophrénie et la dépression ou le lien entre le corps et l'esprit est brisé.

Source: Frontiers in Behavioral Neuroscience 25 July 2013 DOI: 10.3389/fnbeh.2013.00065 Full body illusion is associated with widespread skin temperature reduction (Visuels@ Roy Salomon et al (2013) Frontiers in Behavioral Neuroscience)

Autres actualités sur le même thème

Pages