Vous recherchez une actualité
Actualités

OBÉSITÉ: Comment la graisse augmente l'âge de nos artères

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 3 semaines
Hypertension

Nos artères deviennent de plus en plus rigides avec l’excès de graisse corporelle, à l'âge mûr, conclut cette étude de l'Imperial College de Londres, ce qui accélère l'athérosclérose et augmente le risque de décès cardiovasculaire. Alors que l'obésité est déjà reconnue comme un facteur de risque majeur de maladie cardiaque, ces conclusions, publiées dans la revue Hypertension apportent une explication supplémentaire à l’augmentation du risque cardiovasculaire avec le poids et…l’âge.


Car chez les personnes jeunes, les vaisseaux sanguins savent compenser les effets de l'obésité. A l'âge mûr, cette adaptabilité se perd et les artères deviennent progressivement plus rigides au fur et à mesure que s'accumule la graisse corporelle. Les chercheurs suggèrent même que les effets nocifs de la graisse corporelle sont liés au nombre d'années de surpoids à l'âge adulte. Leur étude a porté sur 200 patients dont la vitesse du flux sanguin dans l'aorte, a été mesurée. Le sang circule plus rapidement dans des vaisseaux rigides que dans les vaisseaux élastiques en bonne santé. Les chercheurs constatent que,

· les jeunes adultes en surpoids ont des artères moins rigides,

· mais après 50 ans, l'augmentation de la graisse corporelle est associée à des artères plus rigides chez les hommes comme chez les femmes.

· Le taux de graisse corporelle est plus étroitement associé à la rigidité des artères que l'indice de masse corporelle (IMC).

Le Dr Declan O'Regan, auteur principal de l'étude, conclut: « Un excès de graisse corporelle a différents effets en fonction de l'âge. Les personnes jeunes sont en mesure de s'adapter à l'excès de graisse mais, à l'âge mûr, l'exposition cumulée aux années de surpoids et d'obésité commence à entraîner des dommages définitifs aux artères. L'une des conséquences est que les effets bénéfiques d'une perte de poids vont également dépendre de l'âge et du nombre d'années de surpoids ».

Certains composants du métabolisme dans le sang peuvent endommager progressivement les fibres élastiques de nos vaisseaux sanguins. La compréhension de ce processus pourrait contribuer à prévenir certains effets cardiovasculaires de l'obésité.

Source: Hypertension June 2013. DOI: 10.1161/HYPERTENSIONAHA.113.01177 Body Fat Is Associated With Reduced Aortic Stiffness Until Middle Age (Visuel Imperial College)

Accéder aux dernières actualités sur les Artériopathies

Autres actualités sur le même thème

Pages