Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES CHRONIQUES: De l'efficacité des ultrasons

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 5 jours
Journal of Investigative Dermatology

Les plaies chroniques touchent aujourd’hui 2 à 5% de la population et impactent fortement le bien-être et la qualité de vie des patients. Cette étude britannique ré-envisage le recours à l’échographie et à ses ultrasons pour accélérer la cicatrisation de certaines plaies chroniques. Au point de conclure, dans le Journal of Investigative Dermatology que ce traitement pourrait permettre d’économiser, chaque année, plus de 3 milliards de livres de dépenses de santé au Royaume-Uni, grâce à une réduction d’un tiers du délai de cicatrisation.

Les ultrasons ont déjà été évoqués pour accélérer la cicatrisation des plaies chroniques, cependant, les résultats d'efficacité sont mitigés. En particulier, pour les ulcères veineux de jambe, une étude de l'Université de Leeds a suggéré que la thérapie reste moins efficace que les méthodes traditionnelles de soins infirmiers. Cette nouvelle étude de l'Université montre, a contrario, l'efficacité de certaines vibrations à travers la peau qui vont stimuler et accélérer le processus de guérison.


La technique serait particulièrement efficace chez les patients diabétiques et les personnes âgées, et, dans la prise en charge des ulcères et des escarres. De plus, le traitement par ultrasons permet de réduire le risque d'infection, un atout particulièrement précieux chez des patients âgés ou à système immunitaire affaibli. Enfin, la piste ne peut être ignorée, en regard de l'épidémie de diabète et de l'incidence d'ulcères du pied chez ces patients (soit 25% et du vieillissement de la population. Le Dr Mark Bass, auteur principal de l'étude rappelle également la douleur et le risque d'amputation associés aux ulcères de jambe.

La stratégie par ultrasons permet d'inverser la sénescence des fibroblastes et d'améliorer les taux de guérison. Dans la peau saine, la protéine fibronectine, documentée comme une protéine majeure de l'adhérence cellulaire, active le gène Rac1 dans les fibroblastes, permettant la migration des cellules dans le lit de la plaie et la contraction de la plaie. La stimulation mécanique de la peau par les ultrasons va activer une voie qui remplace l'action de la fibronectine et favorise à l'identique la migration des fibroblastes.

- L'étude montre qu'appliquée sur la souris modèle de plaie chronique, le traitement par ultrasons permet de recruter des fibroblastes au lit de la plaie et, finalement de réduire les temps de guérison de 30%. Ces souris retrouvent un temps de cicatrisation similaire à celui de souris jeunes et saines. Enfin, le traitement fait également ses preuves chez des souris modèles privées de récepteurs de la fibronectine.

- Les chercheurs montrent ensuite l'efficacité de la technique chez des patients atteints d'ulcère veineux de jambe.

Le recours aux ultrasons permet, ainsi en fournissant une seconde voie « de cicatrisation », de « réveiller » les cellules et de stimuler le processus normal de guérison. Alors que son action revient à accélérer le processus normal, le traitement ne comporte pas le risque d'effets secondaires souvent associé aux traitements médicamenteux. C'est donc une voie très prometteuse pour la gestion des plaies chroniques.

Source: Journal of Investigative Dermatology 16 June 2015; doi: 10.1038/jid.2015.224 Ultrasonic Stimulation of Mouse Skin Reverses the Healing Delays in Diabetes and Aging by Activation of Rac1

Plus sur l'Echographie

Lire aussi : ACNÉ: Nanoparticules et ultrasons pour un traitement local et puissant

ULCÈRES de JAMBE : Inefficacité des ultrasons, rien ne vaut les soins infirmiers -

Autres actualités sur le même thème