Vous recherchez une actualité
Actualités

Santé CARDIAQUE: Le tabac brise le cœur des jeunes

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 6 jours
Fédération Française de Cardiologie

Des parents fumeurs multiplient par 2,5 fois le risque pour leur enfant d’essayer la cigarette. Un collégien sur 3 a déjà essayé. Seules 4 filles sur 10 et 6 garçons sur 10 parviendront à s’arrêter après la première cigarette. Et, pour finir, ce tabagisme chez les très jeunes est associé à une très mauvaise hygiène de vie. Des troubles cardiaques en perspective donc, selon ces résultats de la 14ème édition du baromètre de la Fédération Française de Cardiologie (FFC) qui alerte sur la prévalence du tabagisme chez les 9-15 ans et ses conséquences sur la santé cardiaque.

Comment évoluent les comportements des jeunes face au tabac ? Le tabagisme chez les jeunes est-il associé à un type de mode de vie ? La recommandation de la FFC « 0 cigarette – 5 fruits et légumes par jour – 60 minutes d'activité physique au quotidien » est-elle suivie par les jeunes ? Cette enquête, réalisée par Kantar Health pour la FFC, menée par questionnaire, auprès de 2.540 élèves de CM1- CM2 et 1.982 collégiens de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème, nous apporte quelques réponses.


7% des 9-11 ans ont déjà essayé de fumer ! C'est 2 points de moins que dans l'enquête précédente mais avec un constat accablant pour les parents : Lorsque les parents fument, leurs enfants ont 2,5 fois plus de risque de s'y mettre. C'est le cas de 10% des enfants de cette tranche d'âge ayant des parents fumeurs, vs 4% des enfants de parents non-fumeurs.

32% des 10-15 ans fument ou ont essayé la cigarette et pour 70% des adolescents, la première cigarette sera suivie par l'expérimentation d'autres substances (narguilé, cigare, cannabis…). Là encore, des parents « au courant » dans 45% des cas, spectateurs dans 27% des cas et démissionnaires dans 25% des cas. Les jeunes filles deviendront plus accros à la cigarette que les garçons (35% vs 31%), en cause le stress ou la crainte de prendre du poids.

Préoccupante, l'hygiène de vie associée à ces premières expériences de tabagisme. Ce sont en effet les jeunes qui fument qui se nourrissent de la manière la moins équilibrée et qui pratiquent le moins d'activité physique. Le Professeur Daniel Thomas, Président d'Honneur de la Fédération Française de Cardiologie, s'inquiète : « L'étude révèle l'addiction croissante des jeunes filles qui augmente, de fait, le risque de maladies cardiovasculaires, alors que l'on sait que ces maladies sont la 1ère cause de mortalité chez la femme ; elle révèle aussi le rôle prépondérant de l'entourage, notamment de la famille, dans « l'entrée en addiction » des jeunes fumeurs ; dernier point, et non des moindres, le tabagisme chez les jeunes semble étroitement corrélé à une hygiène de vie peu compatible avec une bonne santé cardiovasculaire. »

Bientôt, les Parcours du Cœur, pour rappeler à tous et cette année aux plus jeunes qu'il faut « bouger pour son cœur ! », informe la FFC, qui rappelle aussi le test en ligne sur son site pour vérifier ses bonnes habitudes d'hygiène de vie.

Autres actualités sur le même thème