Vous recherchez une actualité
Actualités

SOINS à DOMICILE: Pourquoi les visites devraient durer au moins 30 minutes

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 3 semaines
BMJ

C’est la nouvelle recommandation du NICE, l’équivalent britannique de notre Haute Autorité de Santé, relayée ici dans le British Medical Journal. 30 minutes minimum pour laisser le temps aux soignants d’apporter des soins personnalisé adaptés aux besoins spécifiques des patients âgés maintenus à domicile. L’approche doit rester centrée sur le patient, ses besoins et ses souhaits doivent être entendus et respectés. Enfin, l’Institut britannique rappelle l’économie de ces visites à domicile, même longues : « La fourniture de bons soins à domicile est la meilleure façon de dépenser de l'argent, car cela contribue à réduire les admissions en EHPAD et à l'hôpital, qui coûtent beaucoup plus cher ».

Des visites plus courtes seraient appropriées, mais plus rarement, rappellent ces lignes directrices, lorsqu'il s'agit, par exemple, d'une visite de contrôle d'un programme plus large de soutien, effectuée par un soignant bien connu du patient, ou d'effectuer une tâche très spécifique et limitée, comme vérifier la prise d'un traitement ou la conformité d'un dispositif.


Quelques recommandations de base :

· Les visites générales, dont celles consacrées à des soins personnels et spécifiques devraient durer approximativement 30 minutes pour apporter la qualité de soins appropriée.

· Une visite standard ne peut convenir à tous les patients, l'approche doit rester centrée sur la personne, et ses besoins.

· Le soignant doit se concentrer aussi sur ce que le patient peut faire et pas seulement ce qu'il ne peut plus faire ;

· le soignant doit être formé aussi pour pouvoir développer un contact familier avec son patient.

74% des visites à domicile ne durent que 15 minutes : Ces recommandations répondent aux usages en cours sur les visites à domicile, qui pour les 3 quart ne durent que seulement 15 minutes.

Ces recommandations posent bien évidemment la question du financement de ces visites à domicile plus longues, que ce soit pour les infirmières et autres soignants à domicile ou pour le système de santé. Au Royaume-Uni aussi les dépenses de santé sont à la réduction, et les soins à domicile au cœur des pistes d'économie. « Bien sûr, il sera difficile pour un professionnel de santé de suivre ces recommandations sans ressources suffisantes pour le faire », commente Gillian Leng, directeur général du NICE, « cependant de bons soins à domicile sont la meilleure façon de dépenser de l'argent car ils contribuent à réduire le nombre d'admissions en établissements qui coûtent bien plus cher ».

Source: BMJ 2015;351:h5057 23 Sept, 2015 Home care visits should be at least 30 minutes long, NICE says

Autres actualités sur le même thème