Vous recherchez une actualité
Actualités

VACCIN anti-EBOLA: Les essais de phase II débutent en Afrique de l'Ouest

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 3 semaines
BMJ

Les essais de sécurité (phase I) ayant été menés avec succès, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé au 9 janvier, que les essais de phase II allaient pouvoir commencer en Afrique de l'Ouest dans les 2 à 4 prochaines semaines. Deux vaccins sont en lice, « CAD3-ZEBOV », un vaccin à base d'adénovirus dérivé de chimpanzés développé par GlaxoSmithKline et « rVSV-ZEBOV », désormais sus licence Merck.

Le dernier bilan de l'OMS fait état, au 8 janvier, de 21.007 cas confirmés ou probables de maladie à virus Ebola, dont 8.274 décès constatés dans les 4 pays touchés (Guinée, Liberia, Mali et Sierra Leone) et 4 pays précédemment touchés (Nigeria, le Sénégal, l'Espagne et les États-Unis). Rappelons que le 29 Décembre, l'Ecosse a signalé le premier cas importé au Royaume-Uni qui n'était pas une évacuation médicale mais un professionnel de santé de retour d'un centre de traitement Ebola en Sierra Leone.


Il s'agit d'attendre la disponibilité d'un nombre suffisant de doses, a expliqué Marie-Paule Kieny, Directeur général adjoint de l'OMS, pour commencer la Phase II. D'ici quelques semaines, les essais pourront ainsi commencer, tout d'abord au Liberia puis en Sierra Leone et en Guinée. Il est prévu qu'ils durent environ 6 mois.

Au Libéria, l'essai, à 3 bras, sera mené 2 groupes d'environ 9.000 participants chacun, vs groupe témoin. En Sierra Leone, un seul des 2 vaccins, encore à déterminer, sera testé sur environ 6.000 professionnels en contact primaire. En Guinée, l'essai devrait être « communautaire », les chercheurs prévoyant de vacciner les membres de la communauté des personnes atteintes.

Se préparer pour l'avenir: Alors que l'épidémie est en légère décroissance, les experts du groupe de travail sur le vaccin Ebola de l'OMS, reconnaissent que le vaccin pourrait avoir un usage limité mais pourrait aussi être précieux pour l'avenir. Un autre groupe de travail de l'OMS réfléchit au meilleur usage à faire du vaccin dans les trois pays les plus touchés si les essais s'avèrent concluants.

Un candidat antiviral aussi : Des chercheurs de l'Université d'Oxford, soutenus par le Wellcome Trust, travaillent de leur côté sur un antiviral, le brincidofovir, déjà testé sur un premier patient au Libéria. Un essai de phase II vient de débuter, avec pour participants tous les patients de ce centre de traitement, sauf les femmes enceintes, qui donnent leur consentement. Le critère principal est la mortalité à 2 semaines. L'essai devrait porter au final sur une centaine de patients.

Source: BMJ 2015; 350: H165 Trials of Ebola vaccine set to begin in west Africa (Visuel OMS)

Lire aussi: EBOLA: L'espoir d'un vaccin dès 2015

Plus d'études sur Ebola

Autres actualités sur le même thème