Vous recherchez une actualité
Actualités

Vaccin Pandemrix® et narcolepsie : Une enquête approfondie est nécessaire selon l'OMS

Actualité publiée il y a 10 années 8 mois 1 semaine
OMS

L’OMS convient, par communiqué au 1er février, de la nécessité d’une enquête approfondie sur l’éventuelle association narcolepsie et vaccination avec Pandemrix®. L'Institut national finlandais pour la santé faisait état, il y a quelques jours, d'une augmentation du risque de narcolepsie observée chez les enfants et adolescents vaccinés par Pandemrix®, contre la grippe H1N1 concluant que les sujets vaccinés courent 9 fois plus le risque d'être atteints de narcolepsie que les sujets non vaccinés. Pourtant, depuis août 2010, période de survenue des premiers cas, une évaluation européenne est déjà en cours...

La hausse du taux de narcolepsie est spécifique à Pandemrix® : Si le vaccin Pandemrix® a été utilisé dans 38 pays du monde pendant la saison pandémique 2009/2010, l'accroissement des cas de narcolepsie observé en Finlande, en Islande et en Suède est spécifique à ce vaccin, relève l'OMS, la hausse du taux de narcolepsie n'ayant pas été soulevée en rapport avec l'administration d'autres vaccins contre la grippe pandémique ou tout autre vaccin adjuvanté utilisé dans les programmes de vaccination ciblant les enfants.


Quelle sera la position de l'OMS ? Le Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale de l'OMS (GACVS) examine aujourd'hui les données disponibles relatives à l'accroissement observé des taux de narcolepsie et formulera une déclaration sur son site Web dans quelques jours. L'OMS suit de près l'étude épidémiologique sur la narcolepsie et les vaccins anti-pandémiques menée conjointement par plusieurs États membres de l'Union européenne et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

Les recommandations relatives à l'utilisation des vaccins antigrippaux chez les enfants et les adolescents pour la saison 2010/2011 restent inchangées.

Depuis août dernier, le vaccin Pandemrix® est sous évaluation… Les pays utilisateurs ont été priés de vérifier leurs bases de données de pharmacovigilance concernant les cas éventuels de narcolepsie. L'Agence européenne des médicaments (EMA) a lancé un réexamen du vaccin et examine –depuis août- les données disponibles pour déterminer s'il existe des preuves d'une association.

De son côté, le Groupe de travail de l'institut finlandais devrait publier son rapport final d'ici le 31 août 2011. L'OMS diffusera des informations à l'issue de l'évaluation.