Vous recherchez une actualité
Actualités

VACCINATION: La France reste à découvert

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 1 min
InVS

Une couverture vaccinale insuffisante et des objectifs de santé publique non remplis pour la plupart des vaccinations, c’est la conclusion de cet état des lieux exhaustif de la couverture vaccinale en France, publié au 20 novembre par l’Institut de veille sanitaire, réalisé pour tous les vaccins et dans tous les groupes de population ciblés par la vaccination. Un constat qui alerte et permettra de cibler au mieux les prochaines campagnes de vaccination.

En 2012, les objectifs de couverture vaccinale fixés par la loi de santé publique étaient d'au moins 95% pour toutes les vaccinations et 75% pour la grippe.


Mais après avoir compilé et analysé les données nationales, régionales et départementales de couverture vaccinale jusqu'aux données les plus récentes, l'InVS fait le constat,

· de couvertures vaccinales insuffisantes et en baisse pour la grippe saisonnière,

· de couvertures vaccinales insuffisantes mais en progression pour le le RRO 2e dose, l'hépatite B ainsi que pour les vaccins plus récents pneumocoque conjugué et anti-méningocoque C. Pour le vaccin contre le pneumocoque, la forte progression de vaccinations récemment observée laisse espérer que l'objectif de santé publique pourra être atteint.

· De couvertures vaccinales insuffisantes mais stables pour les vaccins HPV chez la jeune fille, le rappel coqueluche à l'adolescence, le vaccin rougeole-rubéole-oreillons (RRO) 1ère dose, les rappels DTP décennaux chez l'adulte. Et le BCG chez les enfants à risque de tuberculose, mais en raison de modifications récentes des recommandations vaccinales.

En revanche, les objectifs de santé publique sont atteints, avec des couvertures vaccinales élevées pour la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (DTP), la coqueluche et l'haemophilus influenzae b chez l'enfant.

S'agissant des groupes de population spécifiques ciblés par les recommandations vaccinales, tels que les professionnels de santé, les sujets atteints de certaines maladies chroniques, les professions spécifiques (personnels naviguant, de la petite enfance etc.), il n'existe pas de dispositif de routine permettant d'évaluer la couverture vaccinale dans chacune de ces populations. Seules des estimations ad hoc par le biais d'enquêtes ponctuelles ont permis d'évaluer les couvertures vaccinales. On sait ainsi que, pour la grippe, la vaccination reste insuffisante, et n'aura été, pour l'hiver 2011 que de 50 % pour les groupes les plus à risque (enfants de moins de deux ans, femmes enceintes, de 65 ans ou plus et personnes atteintes d'une maladie chronique), marquant une baisse de 4% par rapport à la saison précédente. Enfin, les personnels soignants restent sous-vaccinés contre la grippe également, seul un professionnel de santé sur 4 s'est fait vacciner l'hiver dernier.

Ces données sur la couverture vaccinale qui permettent aussi de suivre et d'évaluer, l'impact d'un programme de vaccination, vont permettre une reconduction plus ciblée des campagnes de vaccination sur les groupes les moins vaccinés et contre les maladies pour lesquelles, la couverture reste insuffisante.


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages