Vous recherchez une actualité
Actualités

VIH: Le traitement gomme la différence d'espérance de vie

Actualité publiée il y a 5 années 10 mois 1 semaine
PLoS ONE

Une augmentation de l'espérance de vie chez les personnes séropositives traitées, dûment constatée aux États-Unis et au Canada par cette étude du Centre d’excellence de la British Columbia. Ces bonnes nouvelles, publiées dans l’édition du 18 décembre de la revue PLoS ONE révèlent que l'espérance de vie des personnes séropositives traitées est en train de rejoindre l’espérance de vie en population générale. A 20 ans, les adultes séropositifs sous traitement antirétroviral (TARV), vivant aux États-Unis ou au Canada peuvent espérer vivre jusqu’à 70 ans, une espérance de vie proche de celle constatée en population générale, selon cette analyse des données de près de 23 000 personnes sous TARV. L’évolution de leur espérance de vie, de 2000 à 2007, a été évaluée sur la base des caractéristiques sociodémographiques et cliniques. Les auteurs montrent que, · l'espérance de vie à 20 ans est passée de 36,1 ans sur la période 2000-2002 à 51,4 ans sur la période 2006-2007. · Les hommes et femmes séropositifs ont une espérance de vie comparable sur l’ensemble des périodes, sauf 2006-2007. · Cette espérance de vie reste plus faible pour, - les personnes ayant des antécédents d'usage de drogues injectables, - les personnes de race « non-blanche », - les patients dont le TARV a été initié avec un faible taux de CD4 vs ceux qui ont commencé le traitement plus tôt.

C'est donc, en conclusion, une tendance positive à une espérance de vie croissante des personnes vivant avec le VIH, qui se rapproche de celle en population générale.


Autres actualités sur le même thème