Vous recherchez une actualité
Actualités

VIH: Une première bataille épidémiologique gagnée sur le virus

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 3 semaines
ONUSIDA

Mais parviendra-t-on à l’objectif n°6 du Millénaire pour le développement (OMD), soit à avoir enrayé la propagation du VIH/sida et avoir commencé à inverser la tendance d'ici 2015 ? C’est sur la bonne voie, avec cette contraction de 52 % des nouvelles infections à VIH chez les enfants et la réduction combinée de 33 % chez les adultes et les enfants depuis 2001. Ces données issues du Rapport sur l’épidémie mondiale de sida 2013 de l’ONUSIDA, en amont de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les OMD, suggèrent une accélération considérable des progrès qui pourrait aboutir à pouvoir garantir, à 15 millions de personnes infectées, l’accès au traitement antirétroviral.


Les données 2012, soit une réduction de 33% de l'incidence du VIH chez les adultes et les enfants, et de 52 % chez les enfants par rapport à 2001 ainsi qu'une réduction de 30% des décès liés au sida depuis 2005, mettent en évidence l'intérêt de l'accès élargi au traitement antirétroviral, y compris çà titre préventif.

Près de 10 millions de personnes de pays à revenu faible ou intermédiaire ont aujourd'hui accès au traitement antirétroviral, soit + 20 % en un an, l'objectif 2015 prévoit de fournir le traitement à 5 millions de personnes supplémentaires d'ici 2015.

Des progrès significatifs qui entraînent également une baisse de 36% des décès liés à la tuberculose des personnes infectées par le VIH, depuis 2004.

Des progrès restent à faire : Le VIH c'est toujours 6.300 nouveaux cas d'infection à VIH par jour, dont,

· 95% dans des pays à faibles et moyens revenus

· 700 sont des enfants de moins de 15 ans

· 5.500 sont des adultes âgés de 15 ans et plus, dont 47% des femmes et 39% sont des jeunes âgés de 15 à 24 ans.

Les besoins en financement restent donc importants, estimés à US$ 22-24 milliards estimés d'ici à 2015. Les dépenses nationales consacrées à la lutte contre le sida ont augmenté et représentent aujourd'hui 53 % des ressources mondiales.

D'autres batailles ne sont pas gagnées, sur le respect des droits humains et la réduction de la discrimination, sur l'accès aux soins pour les personnes les plus exposées, en particulier les usagers de drogues, sur la violence à l'égard des femmes et des filles. Des obstacles persistants au principe d'égalité d'accès aux services de prise en charge du VIH.

Autres actualités sur le même thème

Pages