36201 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

OBÉSITÉ: Calculer le risque dès la naissance, c’est possible!


Actualité publiée le 04-12-2012
PLoS ONE

Avec cette calculatrice du risque d’obésité à la naissance, les 20% de nouveau-nés identifiés comme à risque élevé d’obésité à la naissance représenteraient 80% des enfants obèses, plus tard dans l’enfance. Une formule toute simple, pour prédire le risque d’obésité infantile dès la naissance, basée sur une pondération des principaux facteurs de risques, c’est ce que proposent ces chercheurs de l’Imperial College de Londres dans l’édition du 28 novembre de la revue PLoS ONE.

C’est une sorte de calculatrice en ligne qui va estimer le risque d'obésité de l'enfant en fonction de son poids de naissance, l'indice de masse corporelle (IMC) des parents, le nombre de personnes dans le foyer, le statut professionnel de la mère et son statut tabagique pendant la grossesse. Si l’on peut penser que le système qui repose sur une pondération des principaux facteurs de risque, au niveau épidémiologique n’est pas totalement précis au niveau individuel, il pourrait permettre, sans nul doute d’identifier les enfants à risque élevé et de mettre en place une surveillance accrue au niveau de ces familles. Pouvoir détecter les enfants à risque d’obésité c’est aussi pouvoir réduire les comorbidités de l’obésité plus tard dans la vie, rappellent les auteurs, comme le diabète de type 2, les maladies cardiaques et circulatoires, et le fardeau financier associé.

Alors qu’environ un cas d’obésité sur 10 est lié à des mutations génétiques qui affectent la régulation de l'appétit, les chercheurs avaient fait une première tentative d’outil de prédiction à partir de données génétiques mais sans obtenir de résultats concluants. En se reportant sur des informations non génétiques facilement accessibles au moment de la naissance, ils démontrent la fiabilité de leur système, validé sur des cohortes finlandaise, italienne et américaine.  

Un test rapide et qui ne coûte rien, relève le professeur Philippe Froguel, de la School of Public Health de l'Imperial College de Londres : Toutes les données utilisées portent sur des facteurs de risque bien connus de l'obésité infantile, mais c'est la première fois qu’ils sont utilisés dans un objectif de détection  du risque. Selon les tests effectués sur les 3 cohortes, les 20% d’enfants identifiés comme à risque élevé d’obésité à la naissance représentent 80% des enfants obèses (Voir tableau ci-contre).

Prévenir plutôt que devoir perdre du poids : «Une fois l’obésité infantile installée, il est plus difficile de perdre du poids. La prévention est la meilleure stratégie et doit commencer le plus tôt possible », confirme le professeur Philippe Froguel, mentionnant l’inefficacité globale des campagnes de prévention chez les enfants d'âge scolaire. Enseigner aux parents les dangers de la suralimentation et des mauvaises habitudes alimentaires serait beaucoup plus efficace.

Source: PLoS ONE 28 November 2012 Estimation of newborn risk for child or adolescent obesity: lessons from longitudinal birth cohorts et The obesity risk calculator (Visuel © Vasina Nazarenko - Fotolia.com)

Accéder à nos dossiers- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
Nutrition
SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
HÔPITAL : Pourquoi les patients en sortent contre avis médical ?
Actualité publiée hier
ACUPUNCTURE : L’alternative analgésique même en urgence
Actualité publiée hier
GRIPPE AVIAIRE : La prochaine pandémie est-elle à 3 mutations près ?
Actualité publiée hier
ARTHRITE PSORIASIQUE : 2 thérapeutiques contre les symptômes articulaires et dermatologiques
Actualité publiée hier
GROSSESSE: L'expression abdominale, un geste risqué toujours pratiqué
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : La bonne alimentation est avant tout un apprentissage cognitif
Actualité publiée il y a 2 jours
ECZÉMA : Une manifestation cardiovasculaire ?
Actualité publiée il y a 2 jours
AUTISME : Pourquoi le contact visuel est difficile
Actualité publiée il y a 2 jours
ULCÈRE VEINEUX : Rosidal® K, une nouvelle donne dans la compression médicale
Actualité publiée il y a 3 jours
JUMEAUX : Mais pourquoi l’un est-il plus petit que l'autre ?
Actualité publiée il y a 3 jours
SÉDENTARITÉ : 19 ans ou 60 ans, mêmes comportements !
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE : Obésité maternelle et risque de malformations congénitales
Actualité publiée il y a 3 jours
DIABÈTE et PERTE de POIDS : Pourquoi le régime végé nous fait plus léger
Actualité publiée il y a 5 jours
INFLAMMATION et MALADIE MENTALE : Un lien mystérieux enfin décrypté
Actualité publiée il y a 4 jours
PARENTALITÉ : Pourquoi une mère donnerait sa vie pour ses enfants
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER : Un antibiotique et la vitamine C pour tuer les cellules cancéreuses
Actualité publiée il y a 8 jours
CERVEAU : Il a l'intelligence de compenser avec l'âge
Actualité publiée il y a 10 jours
CANCER du CERVEAU : L’acide oléique de l’huile d’olive en prévention
Actualité publiée il y a 7 jours
PARENTALITÉ : Guerre des mères, guerre des nerfs
Actualité publiée il y a 4 jours
TABAGISME : Actif ou passif, il enfume les articulations
Actualité publiée il y a 4 jours
DOULEUR CHRONIQUE : Nouvelles preuves d’efficacité de la thérapie cognitive
Actualité publiée il y a 4 jours
ANTIBIOTIQUES à l’HÔPITAL : Trop d’automatismes, trop d’effets indésirables
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: Diagnostiquer le déclin cognitif à 4 ans
Actualité publiée il y a 5 jours
DYSTROPHIE et MYOPATHIE : Découverte d'un gène clé de régénération musculaire
Actualité publiée il y a 5 jours
TABAGISME : Lorsque l’ADN est touché, aujourd’hui ça se voit
Actualité publiée il y a 7 jours
ASPIRINE : Éviter le risque de saignement chez les plus âgés
Actualité publiée il y a 8 jours
SYNDROME de SJÖGREN : L’infection bactérienne qui augmente le risque
Actualité publiée il y a 8 jours
SOMMEIL : Apnée et insomnie mènent à la neurasthénie
Actualité publiée il y a 8 jours
Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL : Elle ne dure que 2 ans
Actualité publiée il y a 9 jours
SANTÉ PUBLIQUE : Le surpoids aussi dangereux que l’obésité
Actualité publiée il y a 9 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques