Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: Des souris retrouvent la mémoire par thérapie génique

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 3 semaines
The Journal of Neuroscience

Cette étude espagnole montre l’efficacité d’une thérapie génique, sur le rétablissement de la mémoire sur des souris modèles d'Alzheimer. Après avoir identifié dans les neurones la protéine CRTC1 qui empêche la consolidation de la mémoire dans la maladie, en injectant dans l'hippocampe la dite protéine, les chercheurs parviennent à restaurer la mémoire et à la consolider à long terme. Ces travaux viennent d’être publiés dans le Journal of Neuroscience, de l’US Society of Neuroscience.

La maladie d'Alzheimer n'a pas encore trouvé son traitement, et malgré de très nombreuses études, tous les mécanismes cellulaires qui provoquent ces altérations dans les transmissions nerveuses et entraînent la perte de mémoire ne sont pas encore suffisamment bien connus.


Pour preuve, cette découverte de chercheurs de l'Institut de neurosciences de l'Université Autonome de Barcelone qui identifient un nouveau mécanisme cellulaire impliqué dans la consolidation de la mémoire et, à partir de là développent une thérapie génique pour tenter de restaurer la mémoire.

Leurs travaux ont porté sur des modèles de souris atteintes de maladie d'Alzheimer aux premiers stades.

· Dans un premier temps, les chercheurs ont comparé l'expression des gènes dans l'hippocampe des souris témoins en bonne santé avec celle de souris transgéniques modèles de la maladie et ont pu identifier les gènes et les protéines exprimées aux différents stades de la maladie. Les chercheurs identifient ainsi des gènes régulant CRTC1, une protéine qui contrôle aussi les gènes liés au métabolisme du glucose et du cancer (en vert sur visuel). Ils montrent que l'altération de ce groupe de gènes est bien responsable de la perte de la mémoire dans les premiers stades de la maladie d'Alzheimer.

· Dans un second temps, ils injectent dans l'hippocampe des souris malades un gène qui provoque la production de CRTC1 qui se trouve ainsi restaurée. Les niveaux retrouvés de CRTC1 entraînent la réactivation des gènes impliqués dans la consolidation de la mémoire.

La thérapie génique, peut-être l'alternative aux thérapies pharmacologiques : Le Dr Carlos Saura, chercheur à l'Université Autonome de Barcelone explique que lorsque la protéine CRTC1 est modifiée, les gènes responsables des connexions entre les neurones dans l'hippocampe ne peuvent pas être activés et la mémoire « ne fonctionne pas » correctement. Sa thérapie génique, même au stade animal, ouvre ainsi une nouvelle voie thérapeutique de la maladie d'Alzheimer par l'activation de la protéine CRTC1. Une voie prometteuse alors qu'à ce jour, les thérapies pharmacologiques ont échoué à activer la protéine CRTC1, dans le but de prévenir, ralentir ou inverser les altérations cognitives chez les patients atteints.

Source: The Journal of Neuroscience 23 April 2014 doi: 10.1523/JNEUROSCI.5288-13.2014 Crtc1 Activates a Transcriptional Program Deregulated at Early Alzheimer's Disease-Related Stages

Accéder aux dernières actualités sur la Mémoire, déclin cognitif, aux dernières actualités sur la Maladie d'Alzheimer

Accéder au Dossier sur la Maladie d'Alzheimer, pour y accéder, vous devez être inscritet vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages