Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHRITE: Même un tabagisme léger double le risque chez les femmes

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 3 semaines
Arthritis Research and Therapy

Facteur de risque possible pour la polyarthrite rhumatoïde, le tabagisme, même à raison de quelques cigarettes par jour, montre ici des effets impressionnants sur le risque de polyarthrite rhumatoïde. Cette large étude suédoise, publiée dans la revue Arthritis Research and Therapy montre, avec un tabagisme léger, un doublement du risque de développer la maladie.

Car l'étude du Karolinska Institutet (Suède) a suivi plus de 30.000 femmes sur une période de sept ans pour évaluer les effets du tabagisme sur le risque de développer la polyarthrite rhumatoïde. Là où ses résultats surprennent, c'est avec l'augmentation importante du risque, même à des niveaux relativement faibles de tabagisme. Fumer 1 à 7 cigarettes par jour est ainsi associé à un risque plus que double (2,3) de polyarthrite rhumatoïde par rapport à une femme n'ayant jamais fumé. L'étude n'a pas couvert le profil de risque chez les hommes.


La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune où le système immunitaire attaque les cellules qui tapissent les articulations entraînant des douleurs et une inflammation. Les mains, les pieds et les poignets sont le plus souvent touchés et la maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes et entre les âges de 40 et 70 ans. Le tabagisme pourrait contribuer à perturber le fonctionnement normal du système immunitaire, favorisant ainsi le développement de la maladie.

15 ans après l'arrêt du tabac, le risque accru subsiste : L'étude de cohorte (la Swedish Mammography Cohort) portait sur 34.101 femmes, âgées de 54 à 89 ans, suivies du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2010. 219 cas de polyarthrite rhumatoïde ont été recensés au cours du suivi. Les participantes ont renseigné leur alimentation, leur mode de vie, leurs habitudes tabagiques, activité physique et prise de médicaments ou compléments alimentaires. Les chercheurs constatent,

· une association statistiquement significative entre l'intensité du tabagisme et le risque de développer la polyarthrite rhumatoïde (PR).

· Les femmes qui fument entre 1 et 7 cigarettes par jour sont 2,3 fois plus susceptibles de développer la PR vs les femmes n'ayant jamais fumé (RR : 2,31 IC : 95% de 1,59 à 3,36),

· il existe une association statistiquement significative entre la durée du tabagisme et le risque de PR. Fumer depuis 1à 25 ans est associé à un risque accru de 60% (RR : 1,60 IC :95% de 1,07 à 2,38).

· 15 ans après l'arrêt du tabac, le risque accru de PR subsiste (RR : 1,99),

· mais le risque de PR diminue au fil du temps après l'arrêt du tabagisme.

Conclusion, sans appel, même un tabagisme très léger peut avoir des effets néfastes importants sur les articulations. Des preuves supplémentaires de l'absence d'un niveau de tabagisme inoffensif.

Source: Arthritis Research and Therapy online April 22 2013 doi:10.1186/ar4218 Cigarette smoking and smoking cessation in relation to risk of rheumatoid arthritis in women.

Accéder aux dernières actualités sur l'Arthrite

Accéder au dossier Rhumatismes et biothérapies- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème