Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du COLON: Un super nutriment anti-cancer dans les fruits et légumes

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 3 semaines
BMC Gastroenterology

Fruits, légumes contre le cancer, un vieux débat mais une nouvelle étude, coréenne, publiée dans Biomed Central Gastroenterology du 23 janvier qui porte sur un flavonoïde présent dans de nombreux fruits et légumes de notre alimentation et confirme l’effet protecteur de ce puissant super-nutriment contre le cancer du côlon, lorsqu’il est utilisé à l’état pur. Des résultats prometteurs mais qui doivent être suivis d’études sur l’animal.

La recherche a porté sur un composé chimique, la lutéoline, un pigment végétal «flavonoïde», aux propriétés antioxydantes, présent dans une grande variété de plantes. Alors que de précédentes études ont déjà démontré son effet de réduction de la croissance des cellules cancéreuses du côlon, cette nouvelle étude explique comment il favorise l'apoptose des cellules cancéreuses. Cette recherche de laboratoire, menée par de l'Université Hallym et d'autres institutions coréennes, a porté sur l'effet de la lutéoline pure, à dose très concentrée et non sur l'effet aux concentrations présentes dans notre alimentation. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que la lutéoline interférait avec une chaîne d'événements biochimiques appelée «voie IGF-IR ou insuline-like growth factor» connue pour son activité dans les cellules du cancer de l'intestin. Cette voie entraîne les cellules cancéreuses à se développer et à se diviser et les empêche de mourir. Les chercheurs ont cultivé des cellules humaines de cancer du côlon en laboratoire et les ont divisées en 4 groupes: - le groupe 1 a été exposé à la lutéoline, mais pas à IGF-I, - le groupe 2 a été exposé à la lutéoline et à IGF-I, - le groupe 3 a été exposé à IGF-I mais pas à la lutéoline, - le groupe 4 a été exposée ni à la lutéoline, ni à IGF-I.


L'efficacité de la lutéoline contre les cellules du cancer du côlon: Les chercheurs ont ensuite mesuré et comparé le nombre de cellules cancéreuses présentes après 1,2 et 3 jours. Ils constatent que les cellules exposées à IGF-I se sont considérablement multipliées tandis que le nombre de celles exposées à la seule lutéoline est considérablement réduit. Le groupe exposé à la fois à la lutéoline et a IGF-I montre la même réduction en nombre que le groupe lutéoline seule, ce résultat suggérant que la lutéoline interfère avec l'effet d'IGF-I. Les chercheurs constatent aussi que la lutéoline réduit la sécrétion de la protéine IGF-II par les cellules cancéreuses, interfère avec plusieurs processus chimiques pour réduire l'activité des cancers liés à la voie de signalisation IGF-I.

Les chercheurs confirment que la lutéoline permet de réduire la croissance cellulaire et d'augmenter l'apoptose des cellules cancéreuses. La prochaine étape sera donc des études sur l'animal, pour confirmer l'intérêt thérapeutique de la lutéoline dans le cancer du côlon. La lutéonine étant présente dans certains fruits et légumes.

Source: BMC Gastroenterology 2012, 12:9 doi:10.1186/1471-230X-12-9 Published: 23 January 2012 Luteolin decreases IGF-II production and downregulates insulin-like growth factor-I receptor signaling in HT-29 human colon cancer cells (Visuel (© Jacek Chabraszewski - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer du côlon

Lire aussi : CANCER du COLON: Un régime macrobiotique réduit le risque de 40% -

NUTRITION: Contre le cancer, la chlorophylle et des légumes -

Autres actualités sur le même thème