Vous recherchez une actualité
Actualités

CERVICALGIE: Et si on essayait la technique Alexander?

Actualité publiée il y a 3 années 1 mois 1 semaine
Annals of Internal Medicine

Au moins une personne sur 3 éprouvera, au cours de sa vie, des douleurs au cou chroniques, avec des difficultés "à s'en débarasser". Cet essai britannique, randomisé, conclut qu’en cas de douleurs chronique au cou, l'acupuncture et la Technique Alexander feront mieux, à long terme que les traitements habituels, séances de kinésithérapie ou traitements analgésiques. Ces données, publiées dans les Annals of Internal Medicine rappellent l’importance d’apprendre à mieux se gérer, ainsi que ses tensions, au quotidien.

La cervicalgie chronique est une cause majeure de handicap prise en charge, habituellement par la kinésithérapie et/ou un traitement médicamenteux. Sa prévalence est mal connue estimée entre 12 et 34%. Son caractère chronique incite fréquemment les patients à rechercher des thérapies alternatives comme l'acupuncture ou l'apprentissage de la technique Alexander. L'acupuncture est fréquemment envisagée pour soulager les douleurs, même si ses résultats restent dépendants du praticien et sont finalement controversés. La technique Alexander est une méthode éducative qui consiste à adapter ses réactions, à modifier ses habitudes et à réduire les tensions dans toutes nos activités. Il s'agit de réapprendre à effectuer nos tâches ou nos mouvements du quotidien avec plus d'aisance en écoutant nos sensations et nos perceptions. Ce meilleur usage de soi permet aussi d'économiser nos énergies et à améliorer nos performances, au quotidien, comme dans la pratique du sport par exemple.


Les chercheurs de l'University d'York, de la Société britannique des Enseignants de la technique Alexander et du Conseil britannique des acupuncteurs ont évalué, avec cet essai de 6 ans, l'efficacité clinique comparée de l'acupuncture et de la technique Alexander vs soins habituels, pour la prise en charge de la douleur chez 517 patients atteints de cervicalgie chronique. Les patients ont soit bénéficié de 12 séances d'acupuncture, soit de 20 sessions individuelles de formation à la technique Alexander, en plus de leurs soins habituels, soit ont poursuivi leurs soins habituels. L'évaluation de la douleur au cou a été effectuée via le Northwick Park Questionnaire (NPQ) à 3, 6 et 12 mois.

L'analyse montre que :

· la formation à la technique Alexander et l'acupuncture permettent de réduire de manière significative la douleur au cou à 12 mois vs soins habituels seuls (respectivement 31 et 32%).

· Les 2 types d'intervention sont très bien acceptés par les patients. Un point important, car l'adhésion au traitement est corrélé aux résultats obtenus.

· Au fil du temps, les 2 interventions permettent une meilleure auto-efficacité et de meilleurs résultats encore.

Source: Annals of Internal Medicine 3 November 20doi:10.7326/M15-0667

Alexander Technique Lessons or Acupuncture Sessions for Persons With Chronic Neck Pain: A Randomized Trial

Plus d'études sur l'Acupuncture

Autres actualités sur le même thème

Pages