Vous recherchez une actualité
Actualités

CRÈMES SOLAIRES: Quelle application et pour quelle protection ?

Actualité publiée il y a 7 années 2 mois 6 jours
American Chemical Society

Cette vidéo proposée par l’American Chemical Society sur les écrans solaires, résume, en anglais, les méfaits du soleil et les bénéfices des crèmes protectrices. Avec un bémol, seule une personne sur 3 sait en faire un usage correct. Et un usage correct nécessite l’utilisation d’une bouteille d’écran solaire par personne, tous les 2 ou 3 jours.

La vidéo explique que l'exposition au soleil peut entraîner non seulement des coups de soleil et des cancers de la peau, mais est responsable du vieillissement prématuré qui laisse la peau plissée et ridée avec ces taches de vieillesse disgracieuses. Si un écran solaire peut aider à protéger la peau de l'exposition solaire, seule 1 personne sur 3 sait utiliser un écran solaire correctement, rappelle la vidéo, faisant référence à une autre étude de l'ACS, publiée dans la revue Environmental Science and Technology.


Indice 15 ou 30 ? Un écran solaire peut être efficace à partir d'un indice de protection 15, et s'il est appliqué correctement. De nombreuses personnes n'appliquent pas une couche suffisante d'écran, et dans le doute, par sécurité, il est préférable de choisir un indice plus protecteur, supérieur ou égal à 30. Une étude publiée dans le Drug and therapeutic bulletin (BMJ) précise que lorsque les écrans solaires sont testés, ils sont habituellement appliqués sur une épaisseur de 2 mg pour chaque cm2 de peau. A cette épaisseur, un indice de protection de 15 limite l'exposition à 7% des UVB, un indice 30 limite l'exposition à 3% des UVB. Enfin, rappelons qu'une utilisation adéquate des écrans solaires revient « cher » : Couvrir l'ensemble du corps à raison de 2mg/cm2 revient à appliquer 35 ml de crème solaire. Renouveler l'application toutes les 2 heures, revient à utiliser un flacon ou un tube de 200 ml de crème solaire tous les 2-3 jours, par personne.

UVA et UVB : La même étude précise que les écrans solaires contiennent en général très peu de filtres pour prévenir l'exposition aux UVA. Lors du choix de son écran solaire, il convient donc de s'assurer qu'il fournit également une protection contre les UVA.

Ecran solaire et risque de cancer : Une protection régulière par écran solaire d'indice 15 représente une réduction de 40% du risque de cancer de la peau (OR: 0,61 IC: 95 de 0:46 à 0,81) (BMJ).

Phototype, exposition, allergies : L'Agence nationale de sécurité du Médicament, dans ses dernières recommandations précise les 3 critères principaux à prendre en compte, dans le choix d'un écran solaire, son phototype ou sensibilité de la peau au soleil, les conditions d'ensoleillement et les éventuels antécédents de réactions allergiques ou photo-allergiques. Ces critères peuvent entraîner le choix d'un indice de protection plus élevé. Enfin, l'Agence rappelle que le bronzage ne remplace pas les produits de protection solaire.

Source: American Chemical Society Repelling the Rays: The Chemistry of Sunscreen

Accéder aux dernières actualités sur le Risque et les crèmes solaires

Autres actualités sur le même thème