Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE de type 2, risque accru de 70% de 1er événement cardiovasculaire

Actualité publiée il y a 6 années 8 mois 3 semaines
American College of Cardiology

Un risque augmenté d’AVC, d’infarctus particulièrement chez les hommes diabétiques mais chez les femmes aussi, selon cette étude menée par des chercheurs du Brigham and Women's Hospital (BWH). Les hommes diabétiques de type 2 traités par insuline et sans antécédents de maladie cardiovasculaire (MCV) présentent ainsi ce risque accru de 70% d’événements cardiovasculaires majeurs par rapport aux hommes non diabétiques qui ont déjà des antécédents de maladie cardiovasculaire. Ces résultats, qui viennent d’être présentés à la réunion annuelle de l'American College of Cardiology de Chicago, impliquent une surveillance rapprochée des facteurs de risque cardiaques chez les patients diabétiques.

Les chercheurs se sont basés sur les données de 64.000 patients du registre REACH pour évaluer l'ampleur du risque de diabète de type 2 sur les événements cardiovasculaires chez les hommes et les femmes. Le risque a été estimé chez les hommes et les femmes séparément et indépendamment de l'âge du patient, l'origine ethnique, et autres facteurs de risque cardio-vasculaires.


Diabète insulino-résistant, risque augmenté de 70% de premier événement cardiovasculaire : L'analyse montre un risque à 4 ans d'événements cardiovasculaires majeurs (infarctus du myocarde AVC ou décès) augmente progressivement chez les patients atteints de diabète traités par régime seul, antidiabétiques oraux ou par insuline. Les patients masculins diabétiques de type 2 traités par insuline, mais sans antécédent de MCV apparaissent à risque particulièrement élevé, avec une fréquence accélérée de nouveaux événements cardio-vasculaires par rapport à leurs homologues de sexe féminin.

· Les hommes atteints de diabète et traités par insuline présentent un risque de 16% d'événements cardiovasculaires majeurs sur 4 ans.

· Les hommes non diabétiques ayant des antécédents de MCV présentent un risque un peu plus faible d'événements cardio-vasculaires, idem pour les femmes diabétiques sous insuline ou encore les femmes sans diabète avec des antécédents de maladies cardiovasculaires, soit un risque de 13%.

· Les hommes diabétiques sous insuline ont un risque de 40% plus élevé que les femmes diabétiques sous insuline.

· Les hommes atteints de diabète sous insuline ont un risque augmenté de 70% de premier événement cardiovasculaire vs les hommes ayant des antécédents connus de maladie cardiovasculaire.

« Ces résultats suggèrent que les hommes et les femmes atteints de diabète insulino-résistant sévère sont à risque élevé d'événements cardiovasculaires, au même niveau de risque que les patients qui ont déjà présenté ces maladies cardio-vasculaires », conclut l'auteur principal de l'étude, le Dr Jacob Udell, du département de cardiologie du BWH. «Étant donné que le nombre de patients diagnostiqués avec un diabète insulinodépendant de type 2 continue d'augmenter, ces patients ont besoin d'une surveillance accrue des facteurs de risque cardiovasculaire, pour tenter d'éviter un premier événement cardiovasculaire ».

Source: American College of Cardiology's 61st Annual Scientific Session Diabetes associated with higher risk of cardiovascular problems in men (Visuel Fotolia Santé log SAD 15)

Accéder aux dossiers de Santé log

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème

Pages