Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: Un fardeau de santé qui pourrait doubler en 25 ans

Actualité publiée il y a 7 années 4 mois 4 semaines
NHS- Diabetic Medicine

Cette étude est britannique, certes, mais elle révèle à nouveau l’ampleur de l’épidémie dans les pays riches. Les coûts annuels de prise en charge du diabète au Royaume-Uni pourraient en effet passer de 10 milliards à 17 milliards de livres au cours des 25 prochaines années, ce qui pourrait représenter 17% du budget britannique de santé. Publiées par le National Health Service britannique, dans la revue Diabetic Medicine, ces conclusions font aussi les titres alarmants de nombreux médias britanniques.

Il y a également les coûts de traitement des complications du diabète, telles que l'insuffisance rénale, les néphropathies, les accidents cérébro-vasculaires, la cécité ou encore l'amputation qui devraient presque doubler, précise l'étude, pour atteindre 13,5 milliards de livres vers 2035. Des projections basées sur les données actuelles et leurs récentes évolutions qui mettent en lumière les défis majeurs pour les nombreux pays, de prévention, d'éducation, de diagnostic et de traitement du diabète.


Menée par des chercheurs du York Health Economic Consortium et financée par Sanofi, c'est une analyse économique des fardeaux actuels et à venir représentés par les diabètes de type 1 et de type 2 au Royaume-Uni, associés tous deux à des complications cardiovasculaires, rénales, ophtalmiques.... Dans ces deux types de diabète, un mauvais contrôle de la glycémie est associé à un risque accru de ces complications. Ici, les auteurs se sont basés sur les coûts directs et indirects obtenus soit à partir des études publiées ou de bases de données nationales. Les coûts de traitement directs comprennent les consultations de soins primaires, les médicaments prescrits comme l'insuline, les consommables comme les seringues jetables et des dispositifs de surveillance. Les coûts indirects incluent les coûts sociaux et de productivité, comme les années de travail ou de vie perdues.

· 850.000 personnes au Royaume-Uni ont un diabète encore non diagnostiqué. En incluant ce groupe, le diabète pourrait coûter près de 40 milliards de £ au Royaume-Uni, en 2035.

· Le diabète est responsable, en 2010/11 de plus de 325.000 années de travail perdues.

· Le coût actuel des soins directs aux patients estimé à 9,8 milliards £ se répartit entre 1 milliard pour diabète de type 1 et £ 8,8 milliards pour diabète de type 2. Il pourrait s'élever à 16,9 milliards en 2035 dont 1,8 milliards pour le diabète de type 1 et 15,1 milliards pour le diabète de type 2.

· Les coûts indirects actuels associés au diabète sont estimés à 13,9 milliards et pourraient atteindre 22,9 milliards en 2035.

· Le coût du traitement des complications du diabète devrait presque doubler d'ici 2035.

· 25% du coût total concernent le traitement et la gestion du diabète même, 75% concernent le traitement des complications du diabète.

Cette étude économique incite à nouveau à la réflexion sur la manière de prévenir, par la prévention et l'éducation, l'augmentation spectaculaire des coûts liés au diabète prévue pour les prochaines décennies.

Sources: Diabetic Medicine (in press) “Estimating the current and future costs of Type 1 and Type 2 diabetes in the United Kingdom, including direct health costs and indirect societal and productivity costs”. NHS- Diabetes UK, April 25 2012 NHS spending on diabetes 'to reach £16.9 billion by 2035'. (Visuel NHS, vignette ADA)
Lire aussi: DIABÈTE: 8% de la population française sera diabétique en 2022 -

Autres actualités sur le même thème