Vous recherchez une actualité
Actualités

DYSFONCTION ÉRECTILE: Son risque augmente avec le nombre de médicaments

Actualité publiée il y a 7 années 10 mois 1 semaine
British Journal of Urology International

La prise de trop nombreux médicaments vient d’être confirmée comme associée à une sévérité accrue de la dysfonction érectile (DE), par cette étude de la Kaiser Permanente publiée dans l’édition en ligne du British Journal of Urology International. Des conclusions qui doivent orienter, aussi, les médecins dans leur prescription, et les engager à parler « dysfonction érectile » avec leurs patients. 35% des hommes âgés de plus de 60 ans souffrent de dysfonction érectile.

Cette étude menée sur 37.712 hommes, de plusieurs origines ethniques du sud de la Californie constate que les hommes qui prennent certains médicaments sont plus susceptibles de DE plus sévères. Cette analyse faisait partie de l'étude cohorte California Men's Health Study. Les données sur l'utilisation de médicaments entre 2002 et 2003 ont été obtenues à partir des dossiers de pharmacie. L'étude s'est concentrée sur les hommes qui prenaient plus de trois médicaments.


Parmi les hommes inclus dans cette étude, 29% rapportent une DE modérée ou sévère. En plus du nombre de médicaments, la DE a été associée à un âge avancé, un indice de masse corporelle, le diabète, l'hypercholestérolémie, l'hypertension, la dépression, et le tabagisme actuel ou passé. Après prise en compte de ces autres facteurs de risque, la relation entre la prise de plusieurs médicaments et la DE persiste.

Dans tous les groupes d'âge, la DE est plus fréquente avec le nombre de médicaments (Voir tableau ci-contre).

Les médicaments les plus souvent associés à la DE incluent :

· les antihypertenseurs (bêtabloquants, les diurétiques thiazidiques, et clonidine) des

· les antidépresseurs de la classe des inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine, des inhibiteurs de monoamine oxydase (inhibiteurs MAO ou IMAO), le lithium, et tout médicament qui peut interférer avec les voies de la testostérone.

Les chercheurs constatent que 57 % des hommes dans l'étude ont pris plus de 3 médicaments. L'utilisation de plusieurs médicaments est plus fréquente dans les groupes les plus âgés, avec 53% des hommes âgés de 50 à 59 ans prenant au moins trois médicaments et 66% des hommes âgés de 60 à 70 ans prenant au moins trois médicaments. 63% des hommes qui ont utilisé plus de trois médicaments avaient aussi un IMC supérieur à 35 kg/m2 donc souffraient d'obésité. 25% des hommes prenaient au moins 10 médicaments.

«Sur un plan clinique, les résultats de cette étude suggèrent qu'une étape cruciale dans l'évaluation des DE serait l'analyse des médicaments pris par le patient et de leurs effets secondaires. Le cas échéant, des ajustements thérapeutiques devraient être envisagés ", conclut l'auteur principal de l'étude, le Dr. Diana C. Londoño, du département d'urologie du Kaiser Permanente (Los Angeles). Une étude qui souligne que les médecins doivent être conscients que la dysfonction érectile est favorisée par la prescription de nombreux xet plus particulièrement par certains médicaments.

Source: Kaiser Permanente via Eurekalert (AAAS) « Erectile dysfunction increases with use of multiple medications » (Visuel Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur la Dysfonction érectile

Autres actualités sur le même thème