Vous recherchez une actualité
Actualités

EBOLA: Toujours une urgence de santé publique pour l'OMS

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 1 semaine
OMS et BMJ

Pour preuve cette nouvelle réunion du Comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), du 9 avril 2015. Son verdict ? Malgré une baisse significative du nombre de nouveaux cas de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest, l'épidémie reste une urgence de santé publique internationale et une menace directe en Sierra Leone, en Guinée et au Libéria où le contrôle des voyageurs sortants reste d'actualité.


Les régions qui bordent ces pays les plus touchés doivent également poursuivre une surveillance active de la maladie, en particulier dans les zones frontalières, rappelle de Comité de l'OMS. Car le dernier bilan du 10 avril fait état de 25.556 cas dans les 3 pays les plus touchés, dont 10.587 décès. Durant la première semaine d'avril cependant, le nombre de nouveaux cas a chuté, soit 30 à comparer à 82 durant la semaine précédente. Aucun nouveau cas n'est intervenu au Libéria et, pour la 5è semaine consécutive, l'incidence est en baisse en Sierra Leone. Cependant, les experts rappellent l'irrégularité de l'incidence, avec une baisse globale en janvier puis une reprise en février-mars t s'interrogent sur la tendance à long terme.

Un système de contrôle plus performant est désormais en place, comprenant une recherche systématique des cas et de leurs contacts et une forte sensibilisation des communautés. Cependant, environ un décès sur deux interviendrait en dehors du périmètre mis en place par les autorités, c'est-à-dire dans la communauté plutôt que dans les centres de traitement, exposant ainsi les proches à la maladie et chez des personnes non référencées sur les listes de contacts ou de cas suspects.

Le comité d'urgence souligne également les mesures de santé inappropriées mises en œuvre par certains pays et qui vont au-delà des recommandations de l'OMS, comme, la mise en quarantaine de voyageurs entrants, le refus d'entrée parfois ou la fermeture de certaines frontières. Ainsi, une quarantaine de pays auraient mis en œuvre ces mesures supplémentaires.

Source: BMJ 2015;350:h1997 14 April 2015 Ebola remains an international health emergency, WHO warns (Visuel OMS@MA Heine)

Plus d'actus sur Ebola


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages