Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE: Certaines anomalies cérébrales s'aggravent avec l'âge

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 3 semaines
Epilepsia

De nouvelles recherches confirment que l’épilepsie du lobe temporal a aussi un impact significatif sur le vieillissement du cerveau ou que les effets de l'épilepsie se cumulent et accentuent les effets de l'âge. Les résultats de cette étude publiée dans l’édition d’avril d’Epilepsia, une revue spécialisée de la Ligue Internationale Contre l'Epilepsie (LICE), montrent l'expansion accélérée des anomalies cérébrales avec l’âge dans cette population de patients.

L'épilepsie du lobe temporal est la forme la plus courante d'épilepsie partielle, 60% de tous les patients épileptiques ayant cette forme de la maladie. Des études passées suggèrent que les patients atteints d'une épilepsie ayant débuté dans l'enfance peuvent souffrir de déficiences cognitives et du développement importantes, qui vont se poursuivre à l'âge adulte, en particulier dans le cas des épilepsies résistantes aux médicaments anti-épileptiques.


De précédentes études d'imagerie de patients atteints d'épilepsie du lobe temporal ont montré des anomalies dans l'hippocampe, dans le thalamus et dans d'autres structures sous-corticales, et aussi dans le volume de substance blanche. Mais les connaissances restent limitées sur les effets du vieillissement sur ces changements structurels.

Pour caractériser les différences dans la structure du cerveau et leur évolution liée à l'âge, le Dr Bruce Hermann et ses collègues de l'Université de Wisconsin-Madison ont recruté 55 patients atteints d'épilepsie du lobe temporal et chronique ainsi que 53 témoins sains. Les participants étaient âgés de 14 à 60 ans et avaient vu l'apparition de leur épilepsie dans l'enfance ou l'adolescence. Les chercheurs ont utilisé l'IRM pour mesurer l'épaisseur corticale, sa surface et son volume dans les cerveaux de tous les sujets.

Des anomalies de plus en plus étendues : Chez les participants souffrant d'épilepsie, les chercheurs constatent des anomalies importantes dans la structure du cerveau, impliquant les régions sous-corticales, du cervelet et l'épaisseur de la matière grise et son volume dans les lobes temporaux et extratemporaux. En outre, les chercheurs constatent que le vieillissement est associé à des changements progressifs dans les régions corticales, sous-corticale et cérébelleuse chez les sujets épileptiques. Le modèle montre des anomalies de plus en plus étendues. « Les anomalies anatomiques chez les patients atteints d'épilepsie indiquent un impact significatif sur le développement neurologique», confirme le Dr Hermann.

D'importants défis du développement neurologique dus à ces anomalies cérébrales sont la conclusion de cette étude avec la nécessité d'une recherche plus approfondie des effets cumulatifs de l'épilepsie et de l'âge.

Source: Epilepsia Volume 53, Issue 4, April 2012, Pages: 631–638 DOI: 10.1111/j.1528-1167.2012.03403.x Cerebral blood flow and fMRI BOLD auditory language activation in temporal lobe epilepsy (Vignette LFCE)

Accéder aux dernières actualités sur l'Epilepsie

Autres actualités sur le même thème