Vous recherchez une actualité
Actualités

HYPERTENSION: La méditation fait baisser la pression

Actualité publiée il y a 6 années 3 semaines 5 jours
Psychosomatic Medicine: Journal of Biobehavioral Medicine

La réduction du stress, déjà démontrée avec la méditation en pleine conscience, contribue aussi à abaisser la pression artérielle, conclut cette étude de la Kent State (Ohio) University, publiée dans la revue Psychosomatic Medicine: Journal of Biobehavioral Medicine. Des conclusions favorables donc à intégrer la méditation et le yoga dans les interventions de prévention pour les patients hypertendus, ou presque.


C'est la première étude à évaluer précisément les effets de la méditation en pleine conscience en cas de pré-hypertension. Le Pr Joel W. Hughes et ses collègues démontrent que la pratique entraîne une chute de la pression artérielle, sur 56 hommes et femmes diagnostiqués avec une « pré-hypertension », soit une pression artérielle plus élevée que souhaitable, mais suffisamment pour prendre un traitement antihypertenseur. Les auteurs rappellent que cette condition est néanmoins associée à un large éventail de troubles cardio-vasculaires.

Ici, le groupe de patients affecté à un programme de réduction du stress (soit 8 séances de groupe de deux heures et demie par semaine d'exercices de méditation et de yoga) et invité à pratiquer également à la maison, montre, en milieu clinique, des réductions significatives dans les mesures de pression artérielle.

· Ainsi, leur pression artérielle systolique a diminué en moyenne de près de 5 mm Hg, vs < 1 mm Hg pour le groupe témoin.

· La pression artérielle diastolique était également réduit dans le groupe d'intervention de près de 2 mm Hg, vs une augmentation de 1 mm Hg dans le groupe témoin.

· La pratique de la méditation permet même de retarder ou éviter le passage au traitement médicamenteux.

Retarder le passage au médicament : La méditation en pleine conscience devient une pratique de plus en plus populaire en raison de ses bénéfices pour la santé, mais d'autres types de méditation, comme la méditation transcendantale peuvent aussi contribuer à réduire le stress et la pression artérielle.

Bien que les réductions obtenues soient modestes, elles restent de l'ordre de celles obtenues avec certains médicaments. C'est donc une alternative utile pour aider à « prévenir ou retarder » le besoin de médicaments antihypertenseurs chez les patients souffrant d'hypertension artérielle.

Autres actualités sur le même thème