Vous recherchez une actualité
Actualités

INFECTIONS NOSOCOMIALES : Un nouvel antibiotique bien plus efficace contre le C. Difficile

Actualité publiée il y a 8 années 12 mois 3 heures
New England Journal of Medicine

Les infections nosocomiales à bactérie Clostridium difficile sont de plus en plus courantes dans les hôpitaux et autres établissements de santé, sans pour autant qu'aucun nouveau médicament pour les traiter n'ait été mis au point ces dernières décennies. L’infection est fréquemment récurrente, 20 et 30 % des victimes font des rechutes. Cet essai à grande échelle phase III, mené par des chercheurs canadiens et américains suggère que ce nouvel antibiotique, la Fidaxomicine permet une réduction de 45 % de la récurrence de l’infection par rapport au traitement homologué existant. Ces résultats ont été publiés dans l’édition de février 2011 du New England Journal of Medicine.

« Considérée comme bénigne, l'infection à la bactérie C. difficile a pendant des années soulevé peu d'intérêt », raconte le coauteur de cette étude, le Dr Mark A. Miller, de la Division des maladies infectieuses et du Service de microbiologie de l'Hôpital général juif de Montréal. « Cependant, au cours de la dernière décennie, la bactérie a muté. Beaucoup plus redoutable, elle a causé partout dans le monde des épidémies notoires pour leur récurrence. Entre 20 et 30 % des victimes font des rechutes. Récurrente, la bactérie est très difficile à traiter, ce qui a motivé la recherche de meilleurs traitements.


La Fidaxomicine, développée par Optimer Pharmaceuticals de San Diego, est le premier d'une nouvelle classe d'antibiotiques macrocycliques à spectre étroit. Elle n'est que minimalement absorbée par les intestins puis la circulation sanguine et vise spécifiquement la bactérie C. difficile dans les intestins. En conséquence, le médicament tue la bactérie sans nuire à la flore saine des intestins humains, ce qui contribue à prévenir une récurrence. »

L'étude : Au total, 629 patients ont participé à l'essai multicentrique, randomisé, en double aveugle et en parallèle conduit entre le 9 mai 2006 et 21 août 2008. On leur a administré par voie orale pendant 10 jours de la Fidaxomicine (200 mg 2 fois par jour) ou l'antibiotique vancomycine (125 mg 4 fois par jour). La vancomycine est à ce jour le seul traitement contre l'infection à la bactérie C. difficile approuvée par la FDA et au Canada.

« Ces résultats affichent une réduction significative de la récurrence de l'infection à la bactérie C. difficile. En effet, la réapparition de l'infection est nettement moins probable avec le traitement à la Fidaxomicine qu'avec celui à la vancomycine », conclut l'auteur principal, Dr Thomas J. Louie, professeur des départements de médicine et de microbiologie (maladies infectieuses) de l'université de Calgary.

« Tout ce qui peut réduire le taux de récurrence, surtout aussi efficacement que la Fidaxomicine, représente une grande avancée dans le traitement de l'infection à la bactérie C. difficile. » commente le Dr Miller, professeur adjoint en médicine, microbiologie et immunologie de l'Université McGill.