Vous recherchez une actualité
Actualités

La DÉPRESSION associée à un risque accru de démence

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 2 semaines
Archives of Neurology

Cette étude américaine publiée dans l’édition de décembre des Archives of Neurology, menée sur plus de 2.000 personnes âgées de 65 ans et plus, associe la dépression à la fois à une déficience cognitive légère répandue et un risque accru de démence aigüe. Des résultats qui suggèrent soit que la dépression est un signe prédicteur de démence, soit que la dépression se développe avec le passage de la cognition normale à la démence.

Selon les études et les symptômes, la dépression survient chez 3 à 63% des patients atteints de déficience cognitive légère et le risque de démence chez les personnes ayant des antécédents de dépression est accru. Mais les mécanismes à l'origine de cette association entre la dépression et le déclin cognitif restent mal connus.


Le Dr Edo Richard, professeur à l'Université d'Amsterdam et ses collègues, ont évalué cette association sur un groupe de 2.160 bénéficiaires de Medicare, l'assurance Santé américaine pour les plus de 65 ans. Ils constatent que la dépression est bien liée à un risque accru de démence et plus largement à des troubles cognitifs légers et à la progression de la déficience cognitive légère vers une démence plus aigüe : Ainsi, en cas de dépression,

· la prévalence de la déficience cognitive légère est accrue de 40% (OR : 1,4),

· celle de la démence, plus que doublée (OR 2,2),

· celle de la démence incidente, augmentée de 70% (HR : 1,7)

· Les patients atteints à la fois de déficience cognitive légère et de dépression au départ ont également –mais plus logiquement- un risque plus élevé de démence (H : 2,0) et surtout de démence vasculaire (HR, 4,3) et de maladie d'Alzheimer (HR : 1,9).

La dépression est donc associée à la fois à la déficience cognitive légère et à la démence. Les auteurs suggèrent que la dépression pourrait se développer avec le passage de la cognition normale à la démence.

Source: Archives of Neurology 31 December 2012 doi:10.1001/jamaneurol.2013.603 Late-Life Depression Associated with Prevalent Mild Cognitive Impairment, Increased Risk of Dementia

Accéder aux dernières actualités sur la Dépression

Autres actualités sur le même thème