Vous recherchez une actualité
Actualités

L'APNÉE du sommeil: Facteur de risque indépendant de pneumonie

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 2 semaines
CMAJ

Les personnes souffrant d'apnée du sommeil sont aussi à risque accru de pneumonie, selon cette étude taïwanaise, publiée dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ).

L'apnée -ou syndrome d'apnées du sommeil (SAOS)_ a déjà été associée, au-delà de la somnolence dirune, à plusieurs types de maladies cardiovasculaires et métaboliques, dont l'AVC, aux troubles cognitifs, et, récemment à l'aggravation de la fatigue dans la sclérose en plaques,.


Ici, les chercheurs taïwanais ont suivi, durant 11 ans, 34.100 patients dont 6.816 atteints d'apnée du sommeil et 27.284 témoins. Ils constatent que l'incidence de la pneumonie est plus élevée chez les personnes souffrant d'apnée du sommeil que dans le groupe de contrôle 9,36% vs 7,77%.

Les personnes atteintes de pneumonie étaient plus âgées et avaient plus de comorbidités telles que les maladies cardiaques, le diabète, la démence et d'autres maladies.

L'apnée du sommeil apparaît ainsi comme un facteur de risque indépendant de pneumonie concluent les auteurs de l'Hôpital de Taipei (Taiwan). Les résultats montrent également une relation exposition-réponse : Plus le degré d'apnée du sommeil est élevé, plus le risque de pneumonie est élevé.

Source: CMAJ March 3, 2014 doi: 10.1503/cmaj.131547 Sleep apnea and risk of pneumonia: a nationwide population-based study (Visuel Fotolia)

Pour en savoir plus sur l'Apnée

Autres actualités sur le même thème