Vous recherchez une actualité
Actualités

MÉDITATION: Une thérapie douce mais efficace contre l'obésité

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 3 semaines
NutriNet-Santé

Cette étude de l’équipe de NutriNet-Santé nous apporte de nouvelles données sur la pratique des techniques de relaxation telles que la méditation ou le yoga en France. Ainsi, 27% des Français s’y sont mis. Les conclusions, présentées dans l’American Journal of Preventive Medicine, montrent que si la pratique des techniques de relaxation permet de réduire le stress, elle est aussi associée à un moindre risque d’être en surpoids ou obèse. Ainsi, une pratique régulière est associée à un risque réduit de 50% d’obésité.

Des études de plus en plus nombreuses montrent que la méditation réduit le stress et l'inflammation, cependant c'est la première fois que les effets des pratiques de relaxation sont évalués sur le surpoids et l'obésité. Or, dans une société caractérisée par une augmentation de la prévalence de l'obésité et, parallèlement, par une exposition au stress chronique, les techniques psychocorporelles, aussi appelées techniques de relaxation (méditation, yoga…) pourraient faciliter la régulation pondérale. Cependant, il n'y a que très peu de données disponibles sur la pratique de ces techniques et leur lien avec le surpoids et l'obésité tant en France qu'au niveau international.


Géraldine Camilleri (PhD) et Sandrine Péneau (Maître de Conférences Université Paris 13 – Equipe de coordination de l'étude NutriNet-Santé) ont étudié ce lien chez 61.704 adultes participant à l'étude NutriNet-Santé, soit un échantillon représentatif de la population française pour de nombreuses caractéristiques. La pratique de ces techniques a été caractérisée par des questions sur le type d'activité, la fréquence et l'ancienneté de cette pratique. L'analyse des données montre que :

· 27% des participants déclarent avoir déjà pratiqué ce type d'activités, dont,

- 14% actuellement,

- 8% de façon régulière (au moins une fois par semaine depuis au moins un an).

· Les techniques les plus couramment pratiquées sont

- la méditation (8% des individus),

- le yoga (5%),

- la sophrologie (2%),

- qi-gong (2%),

- tai-chi (1%).

· La pratique d'au moins une de ces techniques est associée à un risque plus faible d'être en surpoids et encore plus faible d'être obèse par rapport aux personnes n'ayant jamais pratiqué ce type d'activités.

Ø Une pratique régulière réduit par 2 le risque d'obésité (vs l'absence de pratique).

En influant sur le stress, les techniques de relaxation telles que la méditation ou le yoga permettent certainement de réduire les comportements alimentaires compulsifs. On peut penser aussi que la pratique de ces techniques est cohérente avec l'adoption d'un mode de vie sain et d'un régime alimentaire équilibré. Quel que soit le sens de la relation, il semble évident que la relaxation puisse être une porte d'entrée efficace vers l'adhésion à un mode de vie sain.

N.B. Rappelons enfin que NutriNet Santé souhaite rassembler 500.000 nutrinautes, donc l'appel au recrutement de nouveaux participants continue !

Autres actualités sur le même thème