Vous recherchez une actualité
Actualités

OEUF, cholestérol et risque cardiaque

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 5 heures
EB 2013

Les œufs sont une bonne source de protéines alimentaires et de vitamine D, A, B2 et d’iode. Mais en cas de risque de maladie cardiaque ou de syndrome métabolique, la consommation d'œufs est-elle à conseiller ou à déconseiller ? A l’occasion de la Conférence Experimental Biology (EB) 2013, des experts de l'American Egg Board (AEB) font le point, suggérant plutôt une absence de risque à consommer des œufs, même en cas de risque cardiaque.

Les œufs sont une bonne source de protéines alimentaires et de vitamine D, A, B2 et d'iode, rappellent ces auteurs. Leur étude qui a examiné l'effet des acides aminés et des protéines sur l'activité de certaines cellules du cerveau qui contrôlent notre équilibre énergétique et l'éveil. Des études antérieures ont montré que le sucre, par exemple, diminue l'activité de ces cellules. Les chercheurs constatent ici que des mélanges d'acides aminés activent ces cellules et réduisent l'impact du sucre.


Œuf, cholestérol et maladie coronarienne : Une recherche menée par l'Université de Yale (1) a étudié l'impact de la consommation d'œufs entiers chaque jour, chez les hommes et les femmes atteints de maladie coronarienne. Les participants ont été répartis pour consommer soit 2 œufs, soit l'équivalent d'½ tasse de substitut d'œuf ou un petit déjeuner riche en glucides pendant 6 semaines dans le cadre de leur régime alimentaire. La consommation d'œufs entiers ou de substitut d'œuf n'a aucun impact négatif sur le cholestérol total, la pression artérielle, le poids corporel ou la fonction endothéliale. Les chercheurs concluent, dans cette première étude, que les œufs entiers peuvent faire partie d'un régime alimentaire sain pour le cœur, même chez les personnes atteintes de maladie coronarienne existante.

Œuf et profil lipidique : Une recherche menée par l'Université du Connecticut (2) suggère que la consommation d'œufs entiers peut avoir un effet positif sur le niveau de cholestérol HDL chez les adultes atteints de syndrome métabolique. Un régime pauvre en glucides et comportant 3 œufs par jour, ou une quantité équivalente de substituts d'œufs, entraîne, après 12 semaines, une amélioration du cholestérol HDL (« le bon »). Un résultat interprété comme favorable, qui, selon les auteurs, suggère que les œufs constituent un aliment fonctionnel pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires chez les personnes atteintes de syndrome métabolique.

Œuf, petit déjeuner et apport calorique quotidien : La 3è étude menée par des chercheurs de l'Université du Missouri (3) a comparé les effets d'un petit déjeuner avec des céréales (niveau de protéine normal représentant 15% des calories), avec des œufs (haute valeur protéique) et avec du jambon (40% des calories) et pas de petit déjeuner du tout sur la sensation de satiété d'adolescents en surpoids ou obèses Les groupes qui ont consommé le petit déjeuner hyper-protéiné avec des œufs et le petit déjeuner à base de jambon, déclarent les meilleures sensations de satiété. Les participants qui consommaient un petit déjeuner riche en protéines ont t volontairement réduit leur apport de plus de 400 calories par jour pendant la durée de suivi de 12 semaines. Aucune différence significative de poids n'a été observée entre les différents groupes sauf dans le groupe qui « sautait » le petit déjeuner .Cette étude confirme les bienfaits d'un petit déjeuner riche en protéines comme une stratégie de gestion du poids chez les adolescents en surpoids et obèses.

Attention, ce bilan d'études était proposé par l'American Egg Board (AEB) dont une partie des administrateurs sont nommés par le Ministère de l'Agriculture.

Source: Experimental Biology (EB) 2013 via Eurekalert New research points to benefits of eggs, even for those at cardiovascular risk (Visuel© Natika - Fotolia.com)

Lire aussi: L'OEUF, un aliment stimulant grâce à sa protéine orexine

Biblio:

1. Experimental Biology 2013. Boston, MA. April 20, 2013 Effects of egg ingestion on endothelial function in adults with coronary artery disease: a randomized, controlled, crossover trial.

2. Lipids. 2013; doi 10.1007/s11745-013-3780-8 Egg consumption modulates HDL lipid composition and increases the cholesterol-accepting capacity of serum in metabolic syndrome.

3. Experimental Biology 2013. Boston, MA. April 20, 2013 Daily addition of a protein-rich breakfast for long-term improvements in energy intake regulation and body weight management in overweight & obese 'breakfast skipping' young people.

Autres actualités sur le même thème