Vous recherchez une actualité
Actualités

OSTÉOPOROSE: La mélatonine ou du «sommeil» en comprimé pour densifier nos os

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 3 semaines
Rejuvenation Research

La mélatonine ou hormone du sommeil, produite naturellement à la tombée de la nuit pour faciliter l'endormissement, est déjà connue pour son rôle sur la régulation de la masse osseuse. Avec l’âge sa production diminue, la densité osseuse aussi. Ces chercheurs montrent, sur l’animal, qu’une supplémentation alimentaire de mélatonine peut entraîner des effets bénéfiques contre la perte osseuse liée à l'âge. Des conclusions présentées dans la revue Rejuvenation Research, d’autant plus intéressantes, qu’un médicament à base de mélatonine est déjà commercialisé en Europe, pour traiter l’insomnie, chez le patient âgé.

Chez les personnes âgées, la production de mélatonine, par la glande pinéale située au centre du cerveau, devient souvent insuffisante, entraînant des troubles du sommeil. Or, de précédentes études ont montré que la mélatonine est un aussi un régulateur positif de la masse osseuse sans évaluer ses effets possibles sur la santé osseuse des personnes âgées.


Cette étude, menée par une équipe de chercheurs de l'Université McGill, sur des rats, âgés de 22 mois –soit l'équivalent de 60 ans chez les humains- randomisés pour recevoir pendant 10 semaines (l'équivalent de 6 années pour l'Homme) de la mélatonine, ou pas (groupe témoin), montre à partir de l'analyse de leurs fémurs par microtomographie et histomorphométrie, que les rats traités ont une masse et une densité osseuses plus importantes. Leurs os sont plus rigides et soutiennent une charge de rupture plus élevée. Cette première preuve, sur l'animal, d'effets bénéfiques d'une supplémentation en mélatonine par voie alimentaire, ouvre une nouvelle voie pour la prévention de l'ostéoporose.

La résorption et la formation des os sont régies par les rythmes circadiens : L'auteur principal, Faleh Tamimi, professeur à la Faculté de médecine dentaire de l'Université McGill rappelle que le processus qui contrôle la résorption et la formation des os est régi par les rythmes circadiens. Les cellules qui participent à la résorption osseuse (les ostéoclastes) sont plus actives la nuit, tandis que les cellules responsables de la formation osseuse (les ostéoblastes) le sont davantage le jour (Voir visuel ci-contre). « Avec l'âge, nous dormons moins bien et les ostéoclastes sont plus actifs », explique l'auteur.

La mélatonine pourrait-elle inverser l'ostéoporose ? Cela reste à démontrer par des essais cliniques, qui vont pouvoir préciser l'action de la mélatonine. Il est donc trop tôt, lorsqu'on est âgé et atteint d'ostéoporose de prendre des suppléments de mélatonine, concluent les auteurs. Dans l'attente de confirmation, il reste à bien dormir et à respecter son horloge biologique, pour une bonne santé osseuse aussi.

Source: Rejuvenation Research March 11, 2014 doi:10.1089/rej.2013.1542 Melatonin dietary supplement as an anti-aging therapy for age-related bone loss

Pour en savoir plus sur l'Ostéoporose

Autres actualités sur le même thème