Vous recherchez une actualité
Actualités

PERTE D'EMPLOI: Comment les hommes préservent leur identité

Actualité publiée il y a 8 années 11 mois 2 semaines
American Sociological Association

“C’est une bénédiction que ma femme travaille…” Cette étude présentée le 23 août au 106è congrès annuel de l’American Sociological Association de Las Vegas, révèle que la crise a plutôt incité les hommes, et en particulier ceux qui ont perdu leur emploi, à revaloriser les tâches domestiques auxquelles de fait, ils participent de plus en plus, et d’apprécier la poursuite de l’activité professionnelle de leur femme qui contribue précieusement aux revenus du ménage. En bref, les hommes réhabilitent peu à peu les rôles de la femme mais tout en parvenant à préserver leur identité et leur “autorité” dans le ménage. “Une lueur d'espoir dans une récession très sombre", résument les auteurs.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

La récession économique depuis 2008, est parfois appelée aux Etats-Unis la "mancession" afin de refléter son impact plus sévère sur les hommes que les femmes. Ainsi, selon les auteurs, aux Etats-Unis, 10,4% des hommes adultes sont au chômage vs 8% des femmes adultes. En France, les derniers chiffres de l'Insee (février 2011) donnent un taux pratiquement équivalent entre hommes et femmes (8,3 vs 8,9%). Il n'empêche que les hommes chômeurs, face à l'évolution de leur rôle domestiques, a fortiori lorsqu'ils financièrement dépendant d'une épouse utilisent toute une variété de stratégies pour faire face à leurs situations.

Une nouvelle identité pour “se voir” de manière toujours positive: Un chercheur de l'Université de Kansas, a étudié l'impact du chômage sur la masculinité et sur «l'idéologie soutien de famille» dans le contexte des familles traditionnelles. “La crise change la manière dont les hommes se voient eux-mêmes", explique Ilana Demantas, étudiant au doctorat en sociologie, qui a interviewé 20 hommes ayant perdu récemment leur emploi. «Habituellement, les hommes se considèrent comme des chefs de famille, et depuis qu'un grand nombre d'entre eux est dans l'impossibilité de faire vivre leur famille avec leurs seuls revenus, ils ont du se reconstruire une nouvelle identité qui leur permet de se voir de manière toujours positive."

 

Ils vont “embrasser” les tâches domestiques comme la garde des enfants ou même les travaux ménagers. La gestion de la famille devient un moyen de se voir comme des hommes. Ces hommes utilisent le travail domestique comme leur nouvelle contribution à la famille.

 

leur femme ait toujours une activité professionnelle, cosidérant que “c'est une chance que ma femme travaille toujours” ou encore “Si ma femme n'avait plus d'emploi, je suis conscient que je serais contraint à dormir dans ma voiture."

 

La masculinité à un carrefour en raison des pressions économiques? L'identité des hommes a évolué, concluent les auteurs. Les hommes sont fiers de contribuer à la maisonnée, pour “compenser” le travail de leurs épouses. Pourtant, ils continuent de maintenir leur autorité dans leur ménage et adoptent une identité “d'homme comme on peut”.

 

American Sociological Association “It's a Blessing That My Wife Still Works: Balancing Masculinity and Economic Dependence on Women During Unsettled Times" (Visuel fotolia © Safer, vignette INRS)

 

Autres actus du 106è Congrès de l'American Sociological Association:

 

TRAVAIL et dépression: Même les Supermamans peuvent avoir le blues

 

La prise de POIDS guette la femme après le mariage, l'homme après le divorce

 

Le mariage, excellent pour la SANTÉ CARDIAQUE! -