Vous recherchez une actualité
Actualités

PLAIES HUMIDES: Du gecko à l'adhésif qui colle lorsqu'il est mouillé

Actualité publiée il y a 5 années 7 mois 3 semaines
PNAS

Parce que le gecko parvient à conserver une prise ferme dans un habitat naturel humide, il a déjà inspiré de nombreuses recherches, l’objectif étant de parvenir à développer un adhésif synthétique qui colle en environnement humide, comme à l'intérieur du corps pour les interventions chirurgicales, ou pour le soin de plaies humides. Cette équipe de l’Université d'Akron qui n’en est pas à sa première recherche, décrypte, dans les Actes de l’Académie des Sciences américaines (PNAS), comment l’adhérence est associée à la « mouillabilité » du support.


Les chercheurs Akron ont découvert que les surfaces hydrophobes comme celles des feuilles et des troncs d'arbre vont permettre, en toute sécurité, l'emprise du gecko comme sur une surface sèche.

L'équipe étudie depuis longtemps les propriétés adhésives des pattes des geckos et ont déjà attribué cette capacité hors norme aux minuscules poils collants qui collent comme un Velcro. Mais, dans une étude publiée en 2012 dans le Journal of Experimental Biology l'équipe avait découvert que les geckos perdent leur emprise sur le verre humide. Ce constat a conduit les scientifiques à explorer à nouveau comment ces lézards fonctionnent en milieu naturel.

Tant que la surface est hydrophobe…Les scientifiques ont étudié l'emprise de 6 geckos, équipés de harnais et tirés doucement alors qu'ils étaient placés dans des conditions humides et sèches. Les chercheurs constatent que la force d'adhérence est en corrélation avec la mouillabilité, ou la capacité d'un liquide à maintenir le contact avec une surface solide. Dans le cas du verre, qui a une grande mouillabilité, un film d'eau se forme entre la surface et le pied du gecko, ce qui diminue l'adhérence. En revanche, sur les surfaces à faible mouillabilité, tels que les feuilles des plantes tropicales, les zones en contact avec les orteils du gecko restent sèches et permettent une bonne adhérence. Tant que la surface est hydrophobe, les geckos restent accrochés aussi bien sous l'eau que sur une surface sèche.

Cette nouvelle étape permet à l'équipe d'avancer dans la conception de son adhésif synthétique inspiré du gecko.

Source: PNAS doi: 10.1073/pnas.1219317110 April 16, 2013 Surface wettability plays a significant role in gecko adhesion underwater (Visuel University of Akron -Alyssa Stark)

Lire aussi: Soin de PLAIES HUMIDES: Le nouveau pansement qui adhère sans abimer

PANSEMENT: Les pieds du gecko inspirent un adhésif en milieu humide

Autres actualités sur le même thème

Pages