Vous recherchez une actualité
Actualités

PRÉPARATIONS pour nourrisson: Trop d'arsenic pour les bébés

Actualité publiée il y a 4 années 7 mois 4 semaines
Environmental Health Perspectives

Cette étude du Dartmouth College est la première à alerter sur des niveaux plus élevés d’arsenic urinaire chez les bébés nourris avec une préparation pour nourrisson que les bébés allaités. Les conclusions, présentées dans la revue Environmental Health Perspectives montrent que, quant à « lui », le lait maternel contient de très faibles concentrations d'arsenic. Un nouvel argument, s’il en fallait, en faveur de l’allaitement maternel.

Il y avait déjà trop d'aluminium… Une étude britannique, de la Keele University, publiée dans la revue BMC Pediatrics avait été la première à alerter. Trop d'alu dans les préparations pour nourrissons, mettaient il y a quelques mois en garde ces experts après évaluation de 30 préparations pour nourrissons. Puis une enquête française, menée par 60 millions de consommateurs, aboutissait aux mêmes résultats, soit à la présence d'aluminium dans plus de la moitié des références analysées. Ici, c'est l'arsenic qui est en cause, avec des niveaux plus élevés chez les bébés recevant un allaitement « artificiel ». L'arsenic est naturellement présent dans les sous-sols et est un contaminant de l'eau, courant et à l'échelle mondiale. L'arsenic est responsable de cancers et d'autres maladies et une exposition précoce vie a déjà été associée à une mortalité fœtale accrue, une diminution du poids de naissance et une diminution de la fonction cognitive.


Les chercheurs ont en pratique mesuré la concentration d'arsenic dans l'eau du robinet à la maison, dans l'urine de 72 nourrissons âgés de 6 semaines et dans le lait maternel de 9 femmes.

· Les niveaux d'arsenic urinaire sont 7,5 fois plus faibles chez les bébés allaités que les nourrissons nourris au biberon avec une préparation.

· Les plus fortes concentrations d'arsenic trouvées dans l'eau du robinet dépassent de loin les concentrations d'arsenic dans les préparations en poudre,

· cependant, pour la majorité des participants, c'est à la fois la préparation et l'eau qui contribuent à l'exposition.

L'allaitement maternel peut réduire exposition à l'arsenic : C'est un tout nouvel argument en faveur du lait maternel, explique l'auteur principal, le professeur Kathryn Cottingham. Les conseils des auteurs aux mères qui optent pour l'allaitement artificiel est évidemment d'utiliser plutôt des eaux de source. Ce n'est pas toujours possible, montre une seconde étude publiée dans la même revue et menée à Mexico. Enfin, l'arsenic n'est pas le seul composé toxique retrouvé chez l'enfant…exposé in utero, montre une 3ème étude.

Enfin, les auteurs prévoient une augmentation générale de l'exposition à l'arsenic de l'ensemble de la population et, également, une hausse de la prévalence du recours aux préparations…

Source: Environmental Health Perspectives

23 Feb 2015DOI:10.1289/ehp.1408789 Estimated Exposure to Arsenic in Breastfed and Formula-Fed Infants in a United States Cohort

23 Feb 2015 DOI:10.1289/ehp.1307476 Maternal Arsenic Exposure, Arsenic Methylation Efficiency, and Birth Outcomes in the Biomarkers of Exposure to ARsenic (BEAR) Pregnancy Cohort in Mexico

15 Feb 2015 DOI:10.1289/ehp.1308016 Preconception Maternal and Paternal Exposure to Persistent Organic Pollutants and Birth Size: The LIFE Study

(Visuel@ Dartmouth College)

Lire aussi: ALLAITEMENT: Trop d'alu dans les préparations pour nourrissons

Plus d'études sur les « Préparations », l'Allaitement

Autres actualités sur le même thème