Vous recherchez une actualité
Actualités

STATINES: Des douleurs musculaires chez 75% des patients

Actualité publiée il y a 6 années 9 mois 2 semaines
Journal of American College of Cardiology

Les statines sont plébiscitées non seulement dans le traitement de l’hypercholestérolémie, envisagées par certaines études de manière élargie en traitement de prévention du risque cardiaque, évoquées aussi en prévention du cancer, des complications de la grippe et même de la maladie de Parkinson. Cette étude en revanche rappelle l'effet indésirable très fréquent des statines, les graves douleurs musculaires. Ces chercheurs du Centre for Healthy Aging de l'Université de Copenhague confirment le mécanisme possible de cet effet secondaire et sa prévalence, dans le Journal of American College of Cardiology.

Les statines sont utilisées pour abaisser les niveaux élevés de cholestérol dans le sang en inhibant la capacité du foie à produire le cholestérol. Cette étude, danoise, prend une importance particulière alors que 600.000 Danois (soit 30 à 40% des plus de 65 ans) sont sous traitement par statines. Des douleurs musculaires chez 75% des patients : « Un effet secondaire bien connu du traitement qui peut décourager les patients de prendre leur médicament ou de faire de l'exercice», explique le Pr Flemming Dela de l'Université de Copenhague. «Nous avons démontré que le traitement par statines affecte la production d'énergie dans les muscles et suggérons que c'est la cause directe de la faiblesse et des douleurs musculaires ».


De faibles niveaux de protéine Q10 : Les scientifiques montrent que les patients traités par statines ont de faibles niveaux de Q10, une protéine dont l'épuisement entraîne une baisse de production d'énergie dans les muscles. Un résultat qui peut compter pour les patients en monothérapie sous statines c'est-à-dire qui n'ont pas d'autres facteurs de risque qu'un cholestérol élevé. Car chez ces patients, l'effet des statines est marginal – selon l'auteur- qui fait référence à une analyse de la Cochrane Review qui indique un effet de réduction du taux de mortalité très faible (0,5%) chez ces patients. Selon le Pr Flemming Dela, pour ce groupe de patients, il serait intéressant de prendre en compte l'effet secondaire musculaire du médicament…
Certains chercheurs ont suggéré que prendre un supplément de coenzyme Q10, avec une statine, peut réduire le risque de ces graves dommages musculaires, mais aucune étude n'a confirmé cette théorie, même si Q10 ne provoque pas d'effets secondaires pour la plupart des patients.
Cette étude fait partie d'un grand programme de recherche sur les patients sous statines, l'influence des médias sur l'acceptation, l'observance ou le rejet du traitement, sur la pratique réelle de l'auto-surveillance et la prise de responsabilité des patients de leur propre santé.

Source: Journal of American College of Cardiology doi.org/10.1016/j.jacc.2012.09.036 8 January 2013 Simvastatin Effects on Skeletal Muscle : Relation to Decreased Mitochondrial Function and Glucose Intolerance (Visuel University of Copenhagen)

Lire aussi : VIH, VHC: Association IP et statines, attention au risque de lésions musculaires

Accéder aux dernières actualités sur les Statines

Autres actualités sur le même thème