Vous recherchez une actualité
Actualités

SUICIDE: Pouquoi les hommes et les femmes optent pour des méthodes différentes

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 2 semaines
Sex Roles

Eviter de se défigurer, c’est une constante qui revient dans la quasi-totalité des suicides commis par des femmes. Cette petite analyse menée par deux chercheurs de l'Université d'Akron et de l'Ohio State University met en exergue quelques différences dans les méthodes de suicide entre les deux sexes et montre, qu’épargner son visage, pour les femmes désespérées, ne peut être résumé à une simple question de vanité. Des conclusions originales présentées dans la revue Sex Roles.

Bien qu'un certain nombre d'études aient déjà porté sur les différences de types de suicide entre les sexes, peu ont examiné les différences entre les sexes dans les méthodes adoptées. Comprendre des différences de ce type, loin d'être anecdotique,a des implications importantes pour les efforts de prévention du suicide.


Les deux chercheurs ont analysé les dossiers du légiste de 621 cas de suicide dans le comté de Summit (Ohio) recensés sur une période de 10 ans (1997-2006). Il se trouve que les hommes sont près de deux fois plus susceptibles de sacrifier leur visage, au moment de leur suicide. Les chercheurs constatent aussi que pour chaque augmentation d'un point de taux d'alcoolémie, la probabilité d'utiliser une méthode défigurante augmente de 10%. Sexe, âge, traumatismes, stress et précédentes TS prédisent également une utilisation plus probable de “méthode défigurante”.

Les auteurs concluent: Expliquer que les femmes sont moins susceptibles de se “tirer une balle dans la tête”, parce qu'elles sont plus soucieuses de leur apparence ou par vanité, c'est minimiser la signification de l'acte de suicide. Ce que nous avons compris, c'est que le vécu d'expériences stressantes et traumatisantes est directement associé au caractère violent du mode de suicide.

Autres actualités sur le même thème